Années 1980

Apparence déplacer vers la barre latérale masquer Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Que faire quand 80 % de cet article représente un travail inédit ou des déclarations non vérifiées (janvier 2021).

Vous pouvez aider en ajoutant des références ou en supprimant le contenu inédit. Voir la page de discussion pour plus de détails.

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Le résumé introductif est trop long. En l'état, il ne respecte pas les recommandations (janvier 2024).

Vous pouvez le raccourcir en déplaçant son contenu ou en discuter.

Chronologies Description de cette image, également commentée ci-après Données clés
1977 1978 1979  1980  1981 1982 1983
Décennies :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Siècles :
XVIIIe XIXe  XXe  XXIe XXIIe
Millénaires :
-Ier Ier  IIe  IIIe
Chronologies géographiques
Afrique

Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, République centrafricaine, Comores, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Kenya, Lesotho, Liberia, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Maurice, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sahara occidental, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Zambie et Zimbabwe

  Amérique

Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bahamas, Barbade, Belize, Bolivie, Brésil, Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon), Chili (), Colombie, Costa Rica, Cuba, République dominicaine, Dominique, Équateur, États-Unis (), Grenade, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sainte-Lucie, Salvador, Suriname, Trinité-et-Tobago, Uruguay et Venezuela

  Asie

Abkhazie, Afghanistan, Arabie saoudite, Arménie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bangladesh, Bhoutan, Birmanie, Brunei, Cambodge, Caucase, Chine, Chypre, Corée du Nord, Corée du Sud, Émirats arabes unis, Géorgie, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Israël, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kirghizistan, Kurdistan, Koweït, Laos, Liban, Malaisie, Maldives, Mongolie, Népal, Oman, Ossétie du Sud-Alanie, Ouzbékistan, Pakistan, Palestine (), Philippines, Proche-Orient, Qatar, Russie (), Singapour, Sri Lanka, Syrie, Tadjikistan, Taïwan, Thaïlande, Timor oriental, Turkménistan, Turquie, Viêt Nam et Yémen

  Europe

Abkhazie, Allemagne, Albanie, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Caucase, Chypre, Croatie, Danemark (), Espagne, Estonie, Finlande, France (Bretagne, Lorraine et Nouvelle-Calédonie), Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Kazakhstan, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, Moldavie, Monaco, Monténégro, Norvège, Ossétie du Sud-Alanie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni (), Russie (), Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie, Turquie, Ukraine et Vatican

  Océanie

Australie, Îles Cook, États fédérés de Micronésie, Fidji, Indonésie, Îles Marshall, Nauru, Niue, Nouvelle-Zélande, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Kiribati, Îles Salomon, Samoa, Samoa américaines, Timor oriental, Tonga, Tuvalu et Vanuatu

  Mers et océans

Manche, Mer Baltique, Mer des Caraïbes, Mer Caspienne, Mer Méditerranée, Mer du Nord, Mer Noire, Mer Rouge, Océan Arctique, Océan Atlantique, Océan Austral, Océan Indien et Océan Pacifique

  Antarctique
Chronologies thématiques
Art

Animation asiatique, Architecture, Arts plastiques (Dessin, Gravure, Lithographie, Peinture et Sculpture), Bande dessinée, Cinéma (), Danse, Disney, Échecs, Genres (Fantasy et Science-fiction), Jeu, Jeu vidéo, Littérature (), Musique (Populaire et Classique), Photographie, Radio, Télévision et Théâtre

  Ingénierie

Aéronautique (), Architecture, Astronautique, Chemins de fer (), Informatique () et Parcs de loisirs

  Politique

Droit, Élections, Fonction publique (Police), Nations unies et Union européenne

  Religion

Bouddhisme, Christianisme (Catholicisme, et Protestantisme), Hindouisme, Islam et Judaïsme

  Science

Archéologie, Astronomie (), Biologie, Chimie, Climatologie, Économie (discipline), Exploration, Géologie, Histoire, Informatique, Linguistique, Mathématiques, Numismatique, Paléontologie, Physique, Psychologie, Santé et médecine et Sociologie

  Sport

Athlétisme, Aviron, Baseball, Boxe anglaise, Basket-ball, Bobsleigh, Canoë-kayak, Catch, Combiné nordique, Curling, Cyclisme, Escrime, Football (Américain), Golf, Gymnastique, Haltérophilie, Handball, Hockey (Sur gazon et Sur glace), Judo, Lutte, Natation, Patinage (Artistique et De vitesse), Rugby (À XIII et À XV), Ski, Sport automobile, Sports équestres, Sport hippique, Sports pluridisciplinaires (Biathlon, Décathlon, Pentathlon moderne et Triathlon), Tennis (), Tir (À l'arc et Sportif), Voile, Volley-ball () et Water-polo

 
Calendriers

Les années 1980 couvrent la période du 1er janvier 1980 au 31 décembre 1989.

Au niveau géopolitique, ces années sont marquées dans un premier temps par la continuité de la guerre froide, qui a marqué l'histoire du XXe siècle depuis 1947, mais sont aussi la dernière décennie d'un monde bipolaire avec la fin de cette guerre froide. La chute du mur de Berlin le 10 novembre 1989 en est un symbole important.

Cette décennie connaît une vague néo-libérale qui porte le coup de grâce au communisme dans les pays de l'Est. Dans le monde anglo-saxon, elle est incarnée par Ronald Reagan aux États-Unis et Margaret Thatcher au Royaume-Uni. En Europe de l'Ouest, la Communauté économique européenne s'unit autour du marché unique, permis, en France, par un Parti socialiste arrivé au pouvoir dans une société en pleine mutation idéologique et sociologique. En Asie, le miracle économique japonais fait du Japon le fleuron mondial de l'électronique et de l'automobile, pendant que la Chine bénéficie des premières réformes de Deng Xiaoping. La Malaisie a également connu une réussite économique et un développement rapide depuis les années 1980 sous la direction de Mahathir Mohamad.

Cette décennie est aussi synonyme de la réalisation de nombreuses innovations, surtout dans le domaine technologique, lesquelles se répandent et se généralisent dans le monde entier. En parallèle, le numérique s’accélère et connaît l'invention du téléphone mobile, du caméscope grand public de Sony en 1983, le développement des jeux vidéo puis l'explosion de la réception télévisuelle par satellite.

L'industrie de la musique rencontre des changements révolutionnaires. Le Disque compact à lecteur laser en 1982 place le numérique au sein des mutations profondes que subit la société, et l'on assiste à l'apparition du vidéo-clip. La sortie de l'album Thriller de Michael Jackson sera par la suite l'album le plus vendu au monde, avec le populaire pas de danse moonwalk.

Les jeux vidéo se popularisent et plusieurs d'entre eux, devenus références internationales dans la culture populaire comme Super Mario Bros. ou Pac-Man, sortent durant cette décennie. Cependant, le krach du jeu vidéo de 1983 vient frapper l'industrie naissante des jeux vidéo, quoique adouci, voire enrayé, à la suite de la sortie de la Nintendo Entertainment System en 1985.

Plusieurs films marquent la décennie. C'est le cas de différents blockbusters américains qui sont depuis entrés dans la culture populaire comme Indiana Jones, Retour vers le futur ou encore E.T. l'extra-terrestre qui sera le film le plus rentable de tous les temps – un record qui a tenu pendant onze ans.

Dans les années 1980, plusieurs catastrophes ont profondément modifié le monde. Le VIH se répand sur la planète et devient un problème de santé publique majeur. Cependant, la variole est déclarée éradiquée en 1980. Durant la décennie, plusieurs catastrophes environnementales s’enchaînent : chute importante des populations de vertébrés, disparition de nombreuses espèces, pollutions majeures, déforestation et artificialisation de l'environnement. La catastrophe de Bhopal en décembre 1984 est l'incident industriel le plus grave jamais relevé, et la catastrophe de Tchernobyl du 26 avril 1986 est le plus important accident nucléaire du XXe siècle.

Événements majeurs

Affrontements armés

Guerres La guerre des Malouines opposa l'Argentine et l'Angleterre. Conflits Attentats

Géopolitique

La Chute du mur de Berlin a mis fin à un monde bipolaire.

Catastrophes naturelles

Société

Première exploration d'Uranus Première exploration de Neptune

Enjeux sanitaires, sociaux et environnementaux

Évolution de la société

Médecine

Famine

Environnement

Biodiversité

En 2016, une étude du WWF (Fonds mondial pour la nature) indique que plus de la moitié des vertébrés ont disparu en quarante ans, de 1970 à 2012. Les milieux d’eau douce sont les plus affectés, avec un effondrement de 81 % sur la période, devant les espèces terrestres (− 38 %) et celles marines (− 36 %). Cette tendance est importante durant toute la décennie, en raison des pressions sur les habitats naturels (artificialisation, déforestation, pollutions, dérèglement climatique, catastrophes naturelles), et des excès de prélèvements au milieu (braconnage, chasse, pêche).

Tchernobyl est l'accident nucléaire le plus grave du siècle Histoire de l'environnement Catastrophes environnementales majeures

Économie et société

Article détaillé : Années 1980. Chronologie des faits économiques et sociaux.

Inventions, découvertes, introductions

Les années 1980 sont marquées par des changements sociétaux historiques qui ont profondément marqué le destin de la planète ainsi que les décennies suivantes. D'une part avec le développement des nouvelles technologies qui ont entraîné un profond engouement mais aussi avec l'adoption d'un nouveau style de vie.

Principales innovations mondiales des années 1980

L'innovation qui changea le monde des ordinateurs.

Principales inventions françaises des années 1980

Le minitel

Culture

Jouets

le Rubik's cube

Arts plastiques

Article détaillé : Décennie 1980 en arts plastiques.

Architecture

Cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées (janvier 2022). Vous pouvez aider en ajoutant des références ou en supprimant le contenu inédit.

Musique

Article connexe : Chronologie_de_la_musique_populaire#Années_1980. Révolution dans l'industrie musicale

Au cours des années 1980, l'industrie musicale change profondément grâce à plusieurs événements qui ont contribué a cette révolution. Le CD, développé par Sony et Philips en 1982, a grandement changé l'industrie de la musique. Il remplacera peu à peu le vinyle, aujourd'hui considéré comme l'ancêtre du CD. Le CD est encore aujourd'hui le principal support de ventes de musique, bien que la dématérialisation progressive des albums de musique tend à le rendre obsolète.

En 1982, l'album Thriller de Michael Jackson est publié et mis en vente. Cet album devient très rapidement un phénomène culturel qui bat des records : en un an, il devient l'album le plus vendu au monde. De nos jours, il reste encore très populaire.

Les clips vidéo

Les clips vidéo se démocratisent rapidement, notamment grâce à celui qui illustre la chanson Thriller de Michael Jackson. Considéré comme l'un des meilleurs clips de tous les temps, avec de très bonnes critiques. Le clip est diffusé à la télévision, principal mode de divertissement des années 1980, et pour la première fois le 2 décembre 1983 sur la MTV. Le changement apporté par ce clip s'explique par son scénario, réalisé par John Landis. Le budget pour ce clip est de 900 000 $, soit autant que pour un long métrage, et la plus grande somme dépensée pour un clip à l'époque. Sa durée inhabituelle lors de sa sortie en 1983 (14 minutes précédées de 45 minutes de son making-of) et les chorégraphies font son succès, tout comme celui de la MTV,.

La musique électronique étant déjà presque totalement démocratisée, il n'y avait pas de protocole de communication assez pratique pour mixer plusieurs instruments entre eux. C'est là qu'un nouveau protocole de communication, MIDI (Musical Instrument Digital Interface) fait son apparition. Créé en 1983, il s'est popularisé en 1985 avec l'ordinateur Atari ST. Il est encore très utilisé aujourd'hui.

Mode

Article détaillé : Années 1980 en mode. Création signée Azzedine Alaïa, 1985.

La mode des années 1980 dans les pays occidentaux met l'accent sur l'apparence. Logo, marques, couleurs, maquillage, la tenue et ses accessoires doivent être ostentatoires et la mode se doit d'être onéreuse. Les lunettes de soleil ou les bijoux « fantaisie » sont voyants. Paris redevient le centre de la mode imposant de nouveaux stylistes ainsi que ses vieux couturiers perpétuant une haute couture revigorée. De leur côté, Milan, Londres et New York restent des concurrentes féroces. Les États-Unis, centre de l'imagination avec la mode hippie de la décennie précédente, conservent une influence importante, que ce soit avec le dynamique prêt-à-porter américain, ou les sagas télévisés et la musique de MTV qui inondent les écrans du monde, à la fois reflet et sources de tendances vestimentaires. De la même façon, l'Angleterre popularise de nombreux styles par sa musique envahissant (en) les charts de toute la planète. Ce pays, qui a vu naître le punk les années passées, vit difficilement les années Thatcher. Le mariage de Lady Di et de l'autre côté de l'Atlantique, l'arrivée de Nancy Reagan comme Première dame apportent à la mode une certaine image du luxe. Elles sont toutes deux perpétuellement scrutées par les magazines.

Les médias ont accaparé la mode, la rendant omniprésente, renforcée par des campagnes publicitaires spectaculaires : Benetton, Ralph Lauren ou Calvin Klein s'affichent mondialement, parfois avec des campagnes sexy. La lingerie se montre de plus en plus. Avec le power dressing, les créateurs développent une image idéalisée de la beauté féminine, imposant le cuir, le Lycra ou le tailleur dans leurs collections. À l'opposé, un courant minimaliste envahit la mode loin de l'exubérance des créateurs italiens, et va s'installer durablement. Le prêt-à-porter de masse vit à l'heure de la mondialisation, et les délocalisations sont monnaie courante, ainsi qu'une standardisation voyant les boutiques de centre-ville ou des grandes surfaces spécialisées toutes inspirées du même moule. La doudoune et le jogging deviennent des basiques du sportswear, sources de la mode hip-hop et du streetwear. Apparaissent d'ailleurs en 1985 les Air Jordan 1 (lire "One"), sneakers mythiques créées pour Michael Jordan par Peter Moore, alors designer chez Nike,.

Mais la période d'euphorie décline. Le SIDA, Tchernobyl puis le krach de 1987 vont donner un coup de frein à cette époque prospère, faite de liberté mais surtout de « fric et de frime ». Seuls les créateurs italiens perpétuent une mode sexy, colorée et logotée. Vers la fin de la décennie, le paysage de la mode se compose essentiellement de stylistes assez traditionnels dans leur style, recherchant bien-être et confort et d'autres perpétuant l'esprit de créativité de cette période passée. À l'aube des années 1990, la mode va connaitre de profonds bouleversements. Si l'époque a vu toute une nouvelle génération de créateurs arriver sur le devant de la scène, l'histoire retiendra Gaultier, Alaïa ou Armani comme ceux ayant rencontré un succès international et su perdurer les décennies suivantes.

Cinéma

Le cinéma des années 1980 se propage dans le monde entier. Les Blockbusters se multiplient de plus en plus et son chiffre d'affaires commence à augmenter avec la sortie de plusieurs films entrés dans la culture populaire comme Les Gremlins ou Flashdance. Dans les années 80, E.T., l'extra-terrestre est le film ayant eu le plus d'impact international dans l'industrie du cinéma. Dévoilé le 11 juin 1982 par Universal Pictures, E.T. a connu un succès immédiat, dépassant La Guerre des étoiles pour devenir le film le plus rentable de tous les temps – un record qu'il a tenu pendant onze ans jusqu'à Jurassic Park, un autre film du cinéaste Spielberg, qui l'a surpassé en 1993. Le phénomène E.T. est cependant resté le film le plus rentable des années 1980.

Acclamé par le public, encensé par la critique, E.T. est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands films jamais réalisés du cinéma international, et est devenu un film culte des années 1980, notamment du fait de l'une de ses scènes (le vélo d'Elliott s'envolant dans les airs) et une réplique de l'extra-terrestre « maison téléphone ! » ; il a notamment obtenu quatre Oscars en 1983. Il a été réédité en 1985, puis de nouveau en 2002 à l'occasion de son vingtième anniversaire, avec des plans modifiés et des scènes supplémentaires.

Les années 1980 marquent également dans le cinéma américain la fin du Nouvel Hollywood.

Pendant cette période, le cinéma familial se propage dans le monde entier grâce à des comédies internationales comme Allô maman, ici bébé. Les plus célèbres franchises comme Star Wars se multiplient et une franchise qui est le meilleur film de trois ans (1981, 1984 et 1989) et qui est mondialement entré dans la culture populaire fait son apparition : Indiana Jones.

Vers la fin des années 1980, des films produits par les Walt Disney Animation Studios font leur retour sur le devant de la scène. Ce regain de popularité fait suite à la décision des studios de recommencer à tourner des films animés musicaux et familiaux traditionnels. Cependant, les films prennent un thème émotionnel plus sombre ; cette ère est connue comme le Second Âge d'or de Disney.

Liste des films à succès des années 1980

Télévision

Dans les années 1980, afin de mieux restituer les films diffusés à la télévision (et dont l'offre est de plus en plus importante avec l'apparition de la télévision par câble, de la diffusion par satellite et des chaînes par abonnement payant), des téléviseurs avec un écran de rapport 16/9 (1/1,77) sont apparus. Ces écrans, dont la dimension de format cinéma est plus conforme au champ de vision humain, tendent à se généraliser et les programmes diffusés tendent à adopter ce format (en particulier les fictions et le sport). Dans les années 1980, le magnétoscope, dont s'équipent de plus en plus de foyers français, change légèrement la donne. Les émissions culturelles tardives (outre qu'elles permettent aux parents de jeunes enfants de les regarder à l'heure où ceux-ci sont couchés) cessent de poser problème. Apostrophes, qui est devenue une institution, pourra être décalée de 21h30 à 22h30 sans trop perdre de son audience.

Liste des séries à succès des années 1980 Les Simpson est considéré comme l'une des meilleures séries animées de tous les temps.

Jeux vidéo

La NES domine le marché des années 1980.

Le jeu vidéo dans les années 1980 connaît de grands bouleversements et se développe profondément dans les années 1980. Il se popularise grâce à l'apparition de plusieurs jeux comme Super Mario Bros. ou Pac-Man dévoilés durant cette décennie grâce à la sortie de plusieurs console de jeux vidéo comme la NES ou la Gameboy.

Le krach de 1983

Les événements du monde des jeux vidéo durant les années 1980 ont grandement changé l'industrie des jeux vidéo. Le Krach du jeu vidéo de 1983 survient du fait de plusieurs facteurs, notamment par la prolifération de jeux de basse qualité, ainsi que par la concurrence des ordinateurs personnels qui ont provoqué un déclin dans l'industrie des jeux vidéo. Néanmoins, l'industrie vidéo ludique ne redémarre vraiment qu'en 1985, avec la troisième génération et plus particulièrement le succès de la NES avec des jeux comme Super Mario Bros., The Legend of Zelda et Castlevania. La PC-Engine et la Master System arrivent sur le marché mais le succès de la PC-Engine se cantonne au Japon, celui de la Master System en Europe et au Brésil.

La diffusion des ordinateurs personnels

Au début des années 1980, démarre la diffusion à grande échelle des ordinateurs personnels (qui étaient appelés micro-ordinateurs à l'époque) auxquels est associée une communauté hobbyiste et vidéo ludique. Les jeux vidéo s’adaptent à ce nouveau support (Apple II, ZX80, Commodore 64, MSX, Amstrad CPC, etc.). Il s’agit alors surtout de jeux d’arcade au graphisme élémentaire dont le chargement, à partir de cassettes audio, peut être très long (plusieurs minutes).

À partir de 1985, l’Amiga et l’Atari ST, techniquement plus évolués, renouvelleront le jeu vidéo sur ordinateur.

À la fin des années 1980, les microprocesseurs 16-bits et 16/32 bits équipent désormais la nouvelle génération de consoles vidéo, les prix fluctuent et une réelle concurrence voit le jour. Désormais, Sega et Nintendo livrent une guerre économique ; la Mega Drive et la Super Nintendo se taillent la part du lion sur le secteur de la console de salon et le conflit s'étend jusque dans la catégorie des consoles portables où Nintendo et Sega proposent respectivement la Game Boy et la Game Gear. Leurs mascottes officielles sont directement concurrentes, Mario le plombier, et Sonic le hérisson bleu. C'est aussi l'époque au cours de laquelle les consommateurs européens font importer eux-mêmes leurs jeux des États-Unis, à cause des coûts de traduction trop élevés ne permettant pas de régionalisation officielle pour l'Europe.

La Game Boy qui a été la console la plus populaire et la plus rentable des années 1980.

Une console plus méconnue du grand public, mais très appréciée par les connaisseurs : la Neo-Geo AES de SNK, surnommée la Rolls des consoles dans le milieu des gamers est la plus puissante de cette génération. Elle avait en effet la réputation d'être la console des jeux de combat par excellence, et d'offrir à ses possesseurs la qualité des jeux d'arcade de l'époque dans son salon.

Depuis 1989, le marché des consoles de jeu est le théâtre d'une guerre économique que se livrent actuellement les trois grands constructeurs : Sony, Nintendo et Microsoft.

Religion

Le 3 juillet 1981, Jean-Paul II désigne une commission d'étude de la controverse ptoléméo-copernicienne des XVIe et XVIIe siècles, chargée de réexaminer l'affaire Galilée, afin d'examiner les erreurs commises par l'Église lors de l'affaire Galilée. En 1992, Jean-Paul II reconnaît publiquement les erreurs de la plupart des théologiens du XVIIe siècle (voir repentance de l'Église).

Notes et références

  1. Serge Berstein et Pierre Milza, Histoire du XXe siècle : La fin du monde bipolaire - 1973 aux années 1990, t. 3, Hatier, coll. « Initial », 2010, 287 p. (ISBN 978-2-218-94737-7).
  2. « Syrie : l'ombre du massacre de février 1982 plane toujours sur Hama », Le Monde,‎ 2 février 2012 (lire en ligne).
  3. La Documentation française, « Catastrophes naturelles et prévention des risques - Chronologie . », sur ladocumentationfrancaise.fr, 21 janvier 2005 (consulté le 7 octobre 2013).
  4. Bulletin de l'Organisation mondiale de la santé, vol. 81 no. 10 Genebra October 2003 ISSN 0042-9686.
  5. « Corne de l'Afrique: les grandes sécheresses et famines depuis trente ans », sur Slateafrique.com, 25 juillet 2011 (consulté le 23 mai 2016).
  6. Audrey Garric, « Plus de la moitié des vertébrés ont disparu en quarante ans », Le Monde,‎ 27 octobre 2016 (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2016).
  7. Jacques Mazeau, Petite encyclopédie des grandes catastrophes naturelles : Du déluge au tsunami, le monde va-t-il plus mal ?, Paris, Acropole, octobre 2006, 111 p. (ISBN 978-2-7357-0269-5, BNF 40224939).
  8. « Windows sous la barre des 90 % de parts de marché, Linux encore en baisse. », sur www.numerama.com (consulté le 11 octobre 2021)
  9. « Linux progresse et Windows recule sur le marché des ordinateurs de bureau ! », sur www.ginjfo.com (consulté le 11 octobre 2021)
  10. « Swatch : les montres de 1983 », sur www.journaldunet.com (consulté le 4 juin 2021)
  11. MACOR, « L’impact des évolutions technologiques sur l’industrie musicale », sur Les Mondes Numériques, 11 juin 2017 (consulté le 6 juin 2022)
  12. « L'historique du vinyle - maPlatine.com », sur www.maplatine.com (consulté le 6 juin 2022)
  13. Sophian Fanen, « Du CD au streaming, courte histoire d’une révolution », sur Les Jours, 20 février 2016 (consulté le 6 juin 2022)
  14. « Top 10 des albums les plus vendus de tous les temps ! - Edgard L'élégant », sur Edgard, 10 mars 2022 (consulté le 6 juin 2022)
  15. La Rédaction, « La musique de Michael Jackson : les diamants sont éternels », sur Magaweb, 31 août 2015 (consulté le 6 juin 2022)
  16. « Tout savoir sur l'histoire du clip vidéo musical », sur festivalduclip.com (consulté le 6 juin 2022)
  17. « Le clip Thriller de Michael Jackson », sur 7zic, 10 avril 2016 (consulté le 6 juin 2022)
  18. « Les 35 ans de "Thriller" par le réalisateur John Landis », sur euronews, 4 décembre 2018 (consulté le 6 juin 2022)
  19. « 5 choses à savoir sur le clip « Thriller » de Michael Jackson » (consulté le 6 juin 2022)
  20. Par Ronan TésorièreLe 2 décembre 2018 à 09h48 et Modifié Le 14 Décembre 2018 À 11h20, « «Thriller», l’histoire du clip de Michael Jackson qui a révolutionné la musique il y a 35 ans », sur leparisien.fr, 2 décembre 2018 (consulté le 6 juin 2022)
  21. (en) James Montgomery, « Michael Jackson And MTV: A History », sur MTV News (consulté le 6 juin 2022)
  22. « olats.org > COMMENT L’ELECTRONIQUE EST-ELLE DEVENUE POP ? (1968-1988) », sur archive.olats.org (consulté le 27 février 2023)
  23. (en) « 25 Products That Changed Recording », sur soundonsound.com, novembre 2011 (consulté le 22 février 2016)
  24. Tonton Gibs, Cultissimes Sneakers, Larousse, 4 novembre 2020, 280 p. (ISBN 2035992907)
  25. « 1985 », sur Sneakers Culture, 3 avril 2019 (consulté le 2 février 2021)
  26. (en) « E.T. The Extra-Terrestrial (1982) » (consulté le 19 janvier 2019)

Voir aussi

Bibliographie

Article connexe