Bataille du Mont Thabor (1799)



L'internet est une source inépuisable de connaissances, y compris lorsqu'il s'agit de Bataille du Mont Thabor (1799). Des siècles et des siècles de connaissances humaines sur Bataille du Mont Thabor (1799) ont été versés, et sont encore versés, dans le réseau, et c'est précisément la raison pour laquelle il est si difficile d'y accéder, car nous pouvons trouver des endroits où la navigation peut être difficile, voire impraticable. Notre proposition est que vous ne fassiez pas naufrage dans une mer de données concernant Bataille du Mont Thabor (1799) et que vous puissiez atteindre tous les ports de la sagesse rapidement et efficacement.

Avec cet objectif en tête, nous avons fait quelque chose qui va au-delà de l'évident, en collectant les informations les plus récentes et les mieux expliquées sur Bataille du Mont Thabor (1799). Nous l'avons également organisé de manière à le rendre facile à lire, avec un design minimaliste et agréable, garantissant la meilleure expérience utilisateur et le temps de chargement le plus court. Nous vous facilitons la tâche pour que vous n'ayez plus qu'à vous soucier de tout savoir sur Bataille du Mont Thabor (1799) ! Donc, si vous pensez que nous avons atteint notre objectif et que vous savez déjà tout ce que vous vouliez savoir sur Bataille du Mont Thabor (1799), nous serions ravis de vous revoir sur les mers calmes de scientiafr.com dès que votre soif de connaissances se réveillera.

Bataille du Mont Thabor
Une partie de la campagne française en Egypte et en Syrie des guerres de la Révolution française
Bataille du mont-thabor.jpg
Bataille du Mont Thabor par Léon Cogniet
Date 16 avril 1799
Emplacement
Al-Fuleh , à environ 10 km au sud-ouest du mont Thabor , Sidon Eyalet , Empire ottoman
(aujourd'hui Israël )
32°3644.81N 35°1935.85E / 32.6124472°N 35.3266250°E / 32.6124472; 35.3266250 Coordonnées: 32°3644.81N 35°1935.85E / 32.6124472°N 35.3266250°E / 32.6124472; 35.3266250
Résultat victoire française
belligérants
Première République française République française Empire ottoman
Commandants et chefs
Première République française Napoléon Bonaparte Jean Baptiste Kléber
Première République française
Abdallah Pacha al-Azm
Force
4 000 (à la fin, après l'arrivée des 2 500 hommes de Bonaparte) 35 000
Victimes et pertes
2 tués
60 blessés
6 000 tués
500 capturés
Bataille du Mont Thabor (1799) est situé en Israël
Bataille du Mont Thabor (1799)
Emplacement en Israël
  bataille en cours
  Napoléon au commandement jusqu'au 23 août 1799

La bataille du mont Thabor a eu lieu le 16 avril 1799, entre les forces françaises commandées par Napoléon Bonaparte et le général Jean-Baptiste Kléber , contre une armée ottomane dirigée par Abdullah Pacha al-Azm , souverain de Damas . La bataille était une conséquence du siège d'Acre , dans les dernières étapes de la campagne française en Egypte et en Syrie .

Apprenant qu'une armée turque et mamelouke avait été envoyée de Damas à Acre , dans le but de forcer les Français à lever le siège d'Acre, le général Bonaparte envoya des détachements pour la traquer. Le général Kléber mena une avant-garde et décida hardiment d'engager l'armée turque beaucoup plus nombreuse de 35 000 hommes près du mont Thabor , réussissant à la retenir jusqu'à ce que Napoléon repousse la division de 2 000 hommes du général Louis André Bon dans une manuvre en cercle et prenne complètement les Turcs. par surprise dans leurs arrières.

La bataille qui en a résulté a vu les forces françaises en infériorité numérique infliger des milliers de pertes et disperser les forces restantes du pacha de Damas, les forçant à abandonner leurs espoirs de reconquérir l'Égypte et à laisser Napoléon libre de poursuivre le siège d'Acre.

Fond

En avril, pendant le siège d'Acre, Napoléon était devenu préoccupé par sa situation stratégique et la présence possible de grandes forces ottomanes dans les environs. Cela s'est traduit par une plus grande supervision de ses subordonnés et des instructions détaillées, dont Kléber s'est irrité. Pendant son séjour à Nazareth, Kléber a appris qu'une grande force ottomane était campée près du mont Thabor et a vu une chance de se faire un nom. Après avoir pris la précaution d'écrire à Napoléon de ses intentions (mais trop tard pour que Napoléon réponde), Kléber a pris sa division de 2000 hommes dans l'espoir de lancer un raid nocturne audacieux sur le camp ottoman. Son plan était de marcher autour du côté nord du mont Thabor pour surprendre les forces ottomanes à 2  heures du matin.

Bataille

Kléber avait mal évalué la durée de la marche et n'atteignit la plaine sous le mont Thabor qu'à 6  heures du matin, heure à laquelle le soleil s'était levé. Les forces ottomanes, composées de 10 000 fantassins et 25 000 cavaliers, ont repéré Kléber, qui s'est rendu compte que son meilleur pari était de former deux carrés d'infanterie pour se défendre contre les attaques, puis, espérons-le, de battre en retraite pendant la nuit. Cependant, à mesure que la journée avançait, il devint clair pour Kléber et les Ottomans que sa position ne pouvait pas durer, car les hommes de Kléber étaient à court de munitions, assoiffés et affamés.

Juste au moment où tout semblait perdu, certains de ses soldats ont affirmé avoir vu des baïonnettes s'avancer du nord. Kléber a essayé de vérifier leur rapport en grimpant à un point de vue et en utilisant son télescope mais n'a rien vu. Désespéré, Kléber se prépare à abandonner son artillerie et ses blessés, et tente une percée, chacun pour soi. Pourtant, les hommes de Kléber ne s'étaient pas trompés : Napoléon marchait à leur secours avec 2000 hommes. Lorsque Kléber avait regardé, les forces de Napoléon avaient marché derrière des blés sauvages à hauteur de tête, ce qui les rendait invisibles du champ de bataille.

Napoléon se retrouve entre les Ottomans et leur camp. Il ordonna à une partie de sa force de former des carrés et de marcher sur un remblai, ce qui les rendit visibles à la fois par les Ottomans et les Français sous Kléber, coordonné avec une salve de son artillerie pour annoncer sa présence. Les forces ottomanes ont été brièvement distraites par cela, mais ont rapidement été rassurées par la vue de leur cavalerie mamelouke avançant et des membres de la tribu de Naplouse. Voyant que les Ottomans tiendraient leur position, Napoléon a envoyé trois de ses carrés pour marcher, entre les Ottomans et leur camp. Simultanément, il envoya 300 hommes dans le camp, avec ordre de mettre le feu à toutes les tentes et de faire semblant de s'emparer du ravitaillement et des chameaux. En voyant la destruction de leurs biens et les places de Napoléon bloquer la voie pour sauver leur camp, les Ottomans se sont sentis coupés et ont été jetés dans la confusion.

Kléber a vu sa chance et a ordonné à ses hommes de charger, ce qui, soutenu par les soldats de Napoléon, a transformé la retraite ottomane en une déroute générale. La cavalerie ottomane se dirigea vers les montagnes du sud, tandis que leur infanterie se dispersa vers le Jourdain . Les pluies récentes avaient fait monter les eaux de la rivière et transformé ses rives en un bourbier, et ce mauvais timing a fait des milliers de victimes pour l'infanterie ottomane en retraite.

Conséquences

Les pertes françaises étaient de deux morts et seize blessés, mais si Napoléon était arrivé une heure plus tard, les pertes auraient été beaucoup plus graves. Bien que les Ottomans se soient enfuis avant que des pertes vraiment importantes puissent être infligées, on estimait que 6 000 membres de l'armée de Damas avaient péri. La menace d'une armée de secours étant éliminée, Napoléon ramena ses troupes à Acre pour poursuivre le siège. Un mois plus tard, lorsque d'autres hommes tombèrent malades de la peste, il décida d'abandonner Acre et de se retirer en Égypte.

Remarques

Les références

Citations

Bibliographie

Lectures complémentaires

Liens externes

Opiniones de nuestros usuarios

Eliane Coste

Super découverte cet article sur Bataille du Mont Thabor (1799) et toute la page. Va directement aux favoris.

Mathieu Pelletier

C'est toujours bon d'apprendre. Merci pour l'article sur Bataille du Mont Thabor (1799).

Michel Lefevre

Cette entrée sur Bataille du Mont Thabor (1799) est très intéressante.

Fernand Rousseau

Enfin un article sur Bataille du Mont Thabor (1799) rendu facile à lire.

Claudine Moreau

C'est toujours bon d'apprendre. Merci pour l'article sur Bataille du Mont Thabor (1799).