Bataille de La Motta (1513)



L'internet est une source inépuisable de connaissances, y compris lorsqu'il s'agit de Bataille de La Motta (1513). Des siècles et des siècles de connaissances humaines sur Bataille de La Motta (1513) ont été versés, et sont encore versés, dans le réseau, et c'est précisément la raison pour laquelle il est si difficile d'y accéder, car nous pouvons trouver des endroits où la navigation peut être difficile, voire impraticable. Notre proposition est que vous ne fassiez pas naufrage dans une mer de données concernant Bataille de La Motta (1513) et que vous puissiez atteindre tous les ports de la sagesse rapidement et efficacement.

Avec cet objectif en tête, nous avons fait quelque chose qui va au-delà de l'évident, en collectant les informations les plus récentes et les mieux expliquées sur Bataille de La Motta (1513). Nous l'avons également organisé de manière à le rendre facile à lire, avec un design minimaliste et agréable, garantissant la meilleure expérience utilisateur et le temps de chargement le plus court. Nous vous facilitons la tâche pour que vous n'ayez plus qu'à vous soucier de tout savoir sur Bataille de La Motta (1513) ! Donc, si vous pensez que nous avons atteint notre objectif et que vous savez déjà tout ce que vous vouliez savoir sur Bataille de La Motta (1513), nous serions ravis de vous revoir sur les mers calmes de scientiafr.com dès que votre soif de connaissances se réveillera.

Bataille de La Motta
Une partie de la guerre de la Ligue de Cambrai
WP Prospero Colonna.jpg
Portrait de Prospero Colonna (1452-1523), condottiere italien
Date 7 octobre 1513
Emplacement
Résultat Victoire espagnole et impériale
belligérants
Drapeau de la République la plus sereine de Venise.svg République de Venise Armoiries Espagne Catholique.svg Espagne Saint Empire Romain Germanique
 
Commandants et chefs
Bartolomeo d'Alviano
Force
  • 10 000 fantassins
  • 3 000 cavaliers
  • 24 armes à feu
  • 4 000 fantassins espagnols
  • 3 500 landsknechts impériaux
  • 1 000 cavaliers espagnols
  • 32 armes à feu
Victimes et pertes
Plus de 4 500 victimes Inconnu, mais mineur

La bataille de La Motta , également connue sous le nom de bataille de Schio , bataille de Vicence ou bataille de Creazzo , a eu lieu à Schio , dans la région italienne de Vénétie , République de Venise , le 7 octobre 1513 , entre les forces de la République de Venise et une force combinée de l' Espagne et du Saint Empire romain germanique , et fut une bataille importante de la guerre de la Ligue de Cambrai . Une armée vénitienne sous Bartolomeo d'Alviano a été décisivement vaincue par l'armée espagnole/impériale commandée par Ramón de Cardona et Fernando d'Ávalos .

Fond

Le commandant vénitien, Bartolomeo d'Alviano , laissé inopinément sans soutien français , se retira dans la région de la Vénétie, poursuivi de près par l'armée espagnole de Ramón de Cardona . Alors que les Espagnols n'ont pas pu capturer Padoue , ils ont pénétré profondément dans le territoire vénitien et en septembre étaient en vue de Venise elle-même. Le vice - roi espagnol de Naples , Ramón de Cardona, tenta un bombardement de la ville qui s'avéra largement inefficace ; puis, n'ayant pas de navires pour traverser la lagune, rebroussa chemin vers la Lombardie . D'Alviano, ayant été renforcé par des centaines de soldats et de volontaires de la noblesse vénitienne, ainsi que par des canons et d'autres fournitures, a pris l'initiative et a poursuivi l'armée de Cardona, avec l'intention de ne pas permettre aux Espagnols de sortir de la région de la Vénétie .

Fernando d'Ávalos , marquis de Pescara , était le commandant de l'infanterie espagnole à la bataille de La Motta

Bataille

L'armée vénitienne commandée par Bartolomeo d'Alviano, affronta finalement l' armée de Cardona à l'extérieur de Vicence , une ville du nord-est de l' Italie , le 7 octobre 1513. L'infanterie espagnole et allemande, composée de 7 000 hommes, dirigée par Fernando d'Ávalos et Georg von Frundsberg , bien positionné et prêt au combat, lance une forte charge contre l'armée vénitienne, faisant des milliers de morts et de blessés (plus de 4 500 victimes) dans les rangs de l'armée vénitienne. Ce fut un coup dur, forçant les Vénitiens à fuir et dispersant toute l'armée de D'Alviano.

Les forces des deux commandants ont continué à s'affronter dans la région la plus au nord-est de l'Italie du Frioul-Vénétie Julienne pour le reste de 1513 et jusqu'en 1514.

Conséquences

Bien que les Vénitiens aient été vaincus de manière décisive par les Espagnols, la Sainte Ligue n'a pas donné suite à ces victoires. La mort du roi de France Louis XII , le 1er janvier 1515, porte François Ier sur le trône. Ayant assumé le titre de duc de Milan lors de son couronnement, François a immédiatement décidé de récupérer ses possessions en Italie . Une force combinée suisse et papale s'est déplacée vers le nord depuis Milan pour bloquer les cols alpins contre lui, mais François a évité les cols principaux et a plutôt traversé la vallée de la Stura . L'avant-garde française a surpris la cavalerie milanaise à Villafranca , capturant Prospero Colonna . Pendant ce temps, François et le gros des Français affrontent les Suisses à la bataille de Marignano le 13 septembre.

Voir également

Remarques

Sources

  • Norwich, John Julius. Une histoire de Venise . New York : Livres d'époque (1989) ISBN  0-679-72197-5 .
  • Kamen, Henri. Empire : Comment l'Espagne est devenue une puissance mondiale 1492-1763 . New York : HarperCollins (2003) ISBN  0-06-019476-6 .
  • Taylor, Frédéric Lewis. L'art de la guerre en Italie 1494-1529 . Cambridge University Press, 1921. Westport : Greenwood Press (1973) ISBN  0-8371-5025-6 .
  • Montgomery, Bernard Law. Une histoire de la guerre . New York : World Publishing Company (1968) ISBN  0-688-01645-6 .
  • Guicciardini, Francesco . L'histoire de l'Italie . Traduit par Sydney Alexander. Princeton : Princeton University Press (1984) ISBN  0-691-00800-0 .
  • Mallet, Michael et Shaw, Christine. Les guerres d'Italie 1494-1559 . Harlow : Pearson Educated Limited (2012) ISBN  978-0-582-05758-6 .
  • Baumann, Reinhard. Georg von Frundsberg . Munich : Süddeutscher Verlag (1984) ISBN  3-7991-6236-4 .

Coordonnées : 45°43N 11°22E / 45.717°N 11.367°E / 45.717; 11.367

Opiniones de nuestros usuarios

Beatrice Camus

Merci. L'article sur Bataille de La Motta (1513) m'attribue.

Olivier Martin

Bel article de Bataille de La Motta (1513).

Yvon Fernandez

Cette entrée sur Bataille de La Motta (1513) est très intéressante.

Maria Perez

Les informations fournies sur Bataille de La Motta (1513) sont vraies et très utiles. Bien.

Alexandre Gaillard

Super découverte cet article sur Bataille de La Motta (1513) et toute la page. Va directement aux favoris.