Bataille de Klokotnitsa



L'internet est une source inépuisable de connaissances, y compris lorsqu'il s'agit de Bataille de Klokotnitsa. Des siècles et des siècles de connaissances humaines sur Bataille de Klokotnitsa ont été versés, et sont encore versés, dans le réseau, et c'est précisément la raison pour laquelle il est si difficile d'y accéder, car nous pouvons trouver des endroits où la navigation peut être difficile, voire impraticable. Notre proposition est que vous ne fassiez pas naufrage dans une mer de données concernant Bataille de Klokotnitsa et que vous puissiez atteindre tous les ports de la sagesse rapidement et efficacement.

Avec cet objectif en tête, nous avons fait quelque chose qui va au-delà de l'évident, en collectant les informations les plus récentes et les mieux expliquées sur Bataille de Klokotnitsa. Nous l'avons également organisé de manière à le rendre facile à lire, avec un design minimaliste et agréable, garantissant la meilleure expérience utilisateur et le temps de chargement le plus court. Nous vous facilitons la tâche pour que vous n'ayez plus qu'à vous soucier de tout savoir sur Bataille de Klokotnitsa ! Donc, si vous pensez que nous avons atteint notre objectif et que vous savez déjà tout ce que vous vouliez savoir sur Bataille de Klokotnitsa, nous serions ravis de vous revoir sur les mers calmes de scientiafr.com dès que votre soif de connaissances se réveillera.

Bataille de Klokotnitsa
Une partie des guerres byzantino-bulgares
Bataille de Klokotnitsa.png
Date 9 mars 1230
Emplacement
Klokotnitsa , Bulgarie
Résultat victoire bulgare
belligérants

Armoiries de l'Empire bulgare.PNG Empire bulgare

Coumans
Empire de Thessalonique
Commandants et chefs
Ivan Asen II Théodore Komnenos Doukas  ( prisonnier de guerre )
Force
25 000 Forces plus importantes
Victimes et pertes
Léger Une partie de l'armée a été tuée ou capturée, mais la plupart des hommes ont été autorisés à retourner dans leur pays indemne.

La bataille de Klokotnitsa ( bulgare : , Bitkata pri Klokotnitsa ) a eu lieu le 9 mars 1230 près du village de Klokotnitsa (aujourd'hui dans la province d'Haskovo , Bulgarie) entre le Second Empire bulgare et l' Empire de Thessalonique . En conséquence, la Bulgarie est redevenue l'État le plus puissant d'Europe du Sud-Est . Néanmoins, le pouvoir bulgare allait bientôt être contesté et dépassé par l' empire naissant de Nicée .

Origines du conflit

Vers 1221-1222, l'empereur Ivan Asen II de Bulgarie conclut une alliance avec Theodore Komnenos Doukas , le souverain de l' Épire . Sécurisé par le traité, Théodore parvient à conquérir Thessalonique de l' Empire latin , ainsi que des terres en Macédoine dont Ohrid , et à établir l' Empire de Thessalonique . Après la mort de l' empereur latin Robert de Courtenay en 1228, Ivan Asen II fut considéré comme le choix le plus probable pour le régent de Baudouin II . Théodore pensait que la Bulgarie était le seul obstacle qui restait sur son chemin vers Constantinople et au début de mars 1230, il envahit le pays, rompant le traité de paix et sans déclaration de guerre.

La bataille

Theodore Komnenos a convoqué une grande armée, y compris des mercenaires occidentaux. Il était si sûr de la victoire qu'il emmena avec lui toute la cour royale, y compris sa femme et ses enfants. Son armée avançait lentement et pillait les villages sur son passage. Lorsque le tsar bulgare apprit que l'État était envahi, il rassembla une petite armée de quelques milliers d'hommes (dont des Coumans, qu'Acropolites qualifie de Scythes) et marcha rapidement vers le sud. En quatre jours, les Bulgares parcoururent une distance trois fois plus longue que l'armée de Théodore n'avait parcourue en une semaine.

Le 9 mars, les deux armées se sont rencontrées près du village de Klokotnitsa. On dit qu'Ivan Asen II a ordonné que le traité de protection mutuelle rompu soit collé sur sa lance et utilisé comme drapeau. Il était un bon tacticien et a réussi à encercler l'ennemi, qui a été surpris de rencontrer si tôt les Bulgares. La bataille a continué jusqu'au coucher du soleil. Les hommes de Théodore ont été complètement vaincus, seule une petite force sous son frère Manuel a réussi à s'échapper du champ de bataille. Les autres ont été tués dans la bataille ou capturés, y compris la cour royale de Thessalonique et Théodore lui-même.

L'inscription de Tarnovo d'Ivan Asen II

Afin de commémorer la bataille, l'empereur bulgare fit graver une inscription dans l'une des colonnes de marbre de l' église "Saints Quarante Martyrs" dans la capitale de l'empire bulgare Veliko Tarnovo . Parmi tous les documents existants, le texte de cette inscription est la preuve la plus précise de l'issue et des conséquences de la bataille :

« Dans l' année du monde 6738 (1230), troisième indiction . John Asen dans le Christ vrai Dieu tsar et souverain des Bulgares, fils du vieux tsar Asen , a soulevé des fondations et décoré avec art cette église sainte au nom de les saints 40 martyrs , avec l'aide desquels, la douzième année de mon règne, lors de la décoration de ce temple, je suis allé faire la guerre en Roumanie et j'ai vaincu l'armée grecque et capturé leur tsar, Kyr Teodore Komnenos, avec tous ses boyards . Et j'ai conquis toute sa terre d'Odrin ( Andrinople ) au Drach ( Dyrrachium ), grec et aussi albanais et serbe; et les villes autour de Tsarigrad et cette ville même étaient gouvernées par les Frazi (latins), mais elles aussi étaient soumises à mon empire, parce qu'ils n'avaient d'autre tsar que moi et grâce à moi ils passaient leurs jours, parce que Dieu l'avait ordonné, parce que sans lui ni action ni parole ne se fait. Gloire à Lui pour toujours, Amen.

Conséquences

Ivan Asen II a immédiatement libéré les soldats capturés sans aucune condition et les nobles ont été emmenés à Tarnovo . Sa renommée pour être un dirigeant miséricordieux et juste a précédé sa marche vers les terres de Théodore Comnène et les territoires récemment conquis par Théodore en Thrace et en Macédoine ont été reconquis par la Bulgarie sans résistance. Thessalonique elle-même est devenue un vassal bulgare sous le frère de Théodore Manuel. Cependant, après le décès d'Ivan Asen II, la vassalité de l'Épire à l'Empire bulgare a cessé et la Bulgarie est entrée dans un déclin politique rapide, tandis que le despotat d'Épire a grandi une fois de plus sous la direction Michel II d'Épire qui a reconquis de nombreuses terres du Tsardom en décomposition.

Remarques

  1. ^ Akropolites, George (2007). L'Histoire . Traduit par Macrides, Ruth. Oxford : Oxford University Press. p. 178. ISBN 978-0-19-921067-1.
  2. ^ Inscription Turnovo du tsar Ivan Asen II dans l'église des 40 martyrs en l'honneur de la victoire à Klokotnitsa le 9 mars 1230

Les références

  • Acropolites George, The History, (Oxford, 2007), traduit par Ruth Macrides
  • , . , .II, . 1944, vers 38-39
  • , ., , .III, ., . 587-596
  • Uspensky, Fiodor , , , VII.6, 1901, 1901 5

Coordonnées : 41°59N 25°30E / 41.983°N 25.500°E / 41,983 ; 25.500

Opiniones de nuestros usuarios

Samuel Hubert

Pensez que vous saviez déjà tout sur Bataille de Klokotnitsa, mais dans cet article, vous avez constaté que certains détails que vous pensiez bons n'étaient pas si bons. Merci pour l'information.

Christophe Garcia

Mon père m'a mis au défi de faire les devoirs sans utiliser quoi que ce soit de Wikipédia, je lui ai dit qu'il pouvait le faire en cherchant sur de nombreux autres sites. Heureusement pour moi, j'ai trouvé ce site Web et cet article sur Bataille de Klokotnitsa m'a aidé à accomplir ma tâche. J'ai failli tomber dans la tentation d'aller sur Wikipédia, car je n'ai rien trouvé sur Bataille de Klokotnitsa, mais heureusement, je l'ai trouvé ici, car mon père a ensuite vérifié l'historique de navigation pour voir où il se trouvait. Pouvez-vous imaginer si je suis entré dans Wikipédia ? Vous avez sûrement rencontré ce site Web et l'article sur Bataille de Klokotnitsa ici. C'est pourquoi je les ai laissés mettre cinq étoiles.

William Boulanger

Ceci est un bon article concernant Bataille de Klokotnitsa. Il donne les informations nécessaires, sans excès.

Sophie Payet

L'article sur Bataille de Klokotnitsa est complet et bien expliqué. Je ne supprimerais ni n'ajouterais de virgule.

Isabelle Mathieu

Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un article sur Bataille de Klokotnitsa rédigé de manière aussi didactique. J'aime.