Bataille de Kesselsdorf



L'internet est une source inépuisable de connaissances, y compris lorsqu'il s'agit de Bataille de Kesselsdorf. Des siècles et des siècles de connaissances humaines sur Bataille de Kesselsdorf ont été versés, et sont encore versés, dans le réseau, et c'est précisément la raison pour laquelle il est si difficile d'y accéder, car nous pouvons trouver des endroits où la navigation peut être difficile, voire impraticable. Notre proposition est que vous ne fassiez pas naufrage dans une mer de données concernant Bataille de Kesselsdorf et que vous puissiez atteindre tous les ports de la sagesse rapidement et efficacement.

Avec cet objectif en tête, nous avons fait quelque chose qui va au-delà de l'évident, en collectant les informations les plus récentes et les mieux expliquées sur Bataille de Kesselsdorf. Nous l'avons également organisé de manière à le rendre facile à lire, avec un design minimaliste et agréable, garantissant la meilleure expérience utilisateur et le temps de chargement le plus court. Nous vous facilitons la tâche pour que vous n'ayez plus qu'à vous soucier de tout savoir sur Bataille de Kesselsdorf ! Donc, si vous pensez que nous avons atteint notre objectif et que vous savez déjà tout ce que vous vouliez savoir sur Bataille de Kesselsdorf, nous serions ravis de vous revoir sur les mers calmes de scientiafr.com dès que votre soif de connaissances se réveillera.

Bataille de Kesselsdorf
Une partie de la Seconde Guerre de Silésie ( Guerre de Succession d'Autriche )
01679-Kesselsdorf-1901-Schlacht bei Kesselsdorf-Brück & Sohn Kunstverlag.jpg
Date 15 décembre 1745
Lieu
Kesselsdorf , près de Dresde , Allemagne actuelle
Résultat victoire prussienne
belligérants
 Prusse  Saxe Autriche
Monarchie des Habsbourg
Commandants et chefs
Royaume de Prusse Léopold Ier, prince d'Anhalt-Dessau Électorat de Saxe Le maréchal Rutowsky
Force
32 000
33 canons de campagne canons de
bataillon supplémentaires

35 000 :

  • 28 000 Saxons
  • 7 000 Autrichiens
  • 80 canons de campagne et de bataillon
Victimes et pertes

5 100 :

  • 1 600 tués
  • 3 500 blessés et disparus

10 500 :

  • 3 800 morts et blessés
  • 6 700 capturés
  • 48 canons

La bataille de Kesselsdorf a eu lieu le 15 décembre 1745, entre le royaume de Prusse et les forces combinées de l' archiduché d'Autriche et de l' électorat de Saxe pendant la partie de la guerre de succession d'Autriche connue sous le nom de deuxième guerre de Silésie . Les Prussiens étaient dirigés par Léopold Ier, prince d'Anhalt-Dessau , tandis que les Autrichiens et les Saxons étaient dirigés par le feld-maréchal Rutowsky . Les Prussiens étaient victorieux de l' armée royale saxonne et de l' armée impériale du Saint empereur romain germanique .

Manuvres préliminaires

Deux colonnes prussiennes, l'une dirigée par Frédéric , la seconde par le Léopold le « Vieux Dessauer » convergeaient vers Dresde, la capitale de la Saxe , qui était alors un allié autrichien. Interposé entre Léopold et Dresde était Rutowsky avec une armée de Saxons. Marchant rapidement vers Dresde et Rutowsky se trouvait le prince Charles qui espérait pouvoir les renforcer tous les deux. Léopold avança lentement et délibérément en entrant sur le territoire saxon le 29 novembre et avança sur Rutowsky à Leipzig, après quoi Rutowsky se retira vers Dresde. Le 12 décembre, Léopold atteint Meissen et rejoint un corps de Lehwaldt. Rutowsky a été renforcé par quelques Autrichiens sous Grünne et a pris une position à Kesselsdorf, à 5 miles à l'ouest de Dresde, qui couvrait Dresde tout en le laissant plus près de l'avancée de Charles que Léopold ne l'était de Frédéric. Les Saxons se sont déployés le long d'une crête qui allait de Kesselsdorf à l' Elbe et qui était bordée par un ruisseau et un terrain marécageux. Les 7 000 Autrichiens de Grünne se sont formés à droite près de l'Elbe. La ligne était longue et il y avait un fossé considérable en son centre entre les Saxons et les Autrichiens. Le 15, Léopold arriva enfin. Il y avait beaucoup de neige et de glace sur le terrain.

Bataille

Les Prussiens étaient légèrement plus nombreux que 35 000 à 32 000. De plus, les Saxons et les Autrichiens avaient l'avantage du terrain. Dessauer, général de longue date et âgé de soixante-huit ans, s'aperçut qu'en prenant la ville de Kesselsdorf, le flanc ennemi pouvait être tourné et concentra ses efforts contre la partie saxonne de l'armée. Les Saxons firent défendre la ville avec vingt-quatre canons lourds, leurs ingénieurs et charpentiers renforçant sa défense. Léopold a pris des dispositions pour une attaque par une force d'élite d'infanterie et de grenadiers, cependant le terrain était très difficile et la première attaque a été repoussée avec des pertes considérables, y compris l'officier menant l'attaque, le général Hertzberg. Une deuxième attaque renforcée a été menée et elle a également échoué avec la fuite des Prussiens en désordre. Les Prussiens avaient subi quelque 1 500 pertes par les forces attaquantes de 3 500.

Les grenadiers saxons voyant la fuite des Prussiens quittèrent leur forte position défensive et firent une poursuite impétueuse des Prussiens qui les exposèrent à une charge massive par les dragons de la cavalerie prussienne. Le choc de la charge a fait chuter les Saxons en arrière et à travers leur ancienne position à Kesselsdorf, les chassant du terrain. A cette même époque, le fils de Léopold, le prince Moritz , dirige personnellement un régiment d'infanterie qui perce le centre saxon. Le régiment, bien qu'isolé, tint bon tandis que d'autres régiments prussiens tentèrent mais n'arrivèrent pas à se joindre à lui en raison de l'entêtement de la défense saxonne. Finalement, le succès de Léopold dans la prise de Kesselsdorf a porté ses fruits et le flanc saxon a été tourné, provoquant l'effondrement de la ligne saxonne et la fuite de leur armée à la tombée de la nuit.

Les pertes des Prussiens s'élevaient à plus de seize cents tués et plus de trois mille blessés, tandis que les pertes saxonnes étaient inférieures à quatre mille tués et blessés avec près de sept mille Saxons faits prisonniers ainsi que quarante-huit canons et sept drapeaux. Pendant la bataille, les Autrichiens de droite n'ont jamais tiré un coup de feu, tandis que Charles, qui avait atteint Dresde et pouvait entendre le canon, n'a pas marché au secours de son allié.

Conséquences

Les Saxons ont fui dans une panique sauvage dans Dresde. Là, malgré la présence de Charles et de son armée de 18 000 hommes et la volonté des Autrichiens de reprendre la bataille, ils ont continué à fuir. Léopold joignit alors ses forces à celles de Frédéric, si enchanté de la victoire qu'il embrassa personnellement Léopold. Les Saxons abandonnent alors Dresde, que Fredrick et Léopold occupent le 18 après avoir exigé sa reddition sans conditions. Les Autrichiens ont ensuite commencé à négocier immédiatement la paix de Dresde , mettant finalement fin à la deuxième guerre de Silésie et laissant l'alliée de la Prusse, la France, mener seule le reste de la guerre de Succession d'Autriche.

Remarques

Les références

  • Chisholm, Hugh, éd. (1911). "Drapeau"  . Encyclopédie Britannica . 10 (11e éd.). La presse de l'Universite de Cambridge. p. 454-463.
  • Cust, Edouard (1862). Annales des guerres du XVIIIe siècle . je . Londres.
  • uvres posthumes de Frédéric II. Roi de Prusse . 1 . Traduit par Holcroft, Thomas. Londres. 1789. p. 278.
  • Smith, Whitney (1975). Drapeaux à travers les âges et à travers le monde . Angleterre : McGraw-Hill. p.  114119 . ISBN 0-07-059093-1.
  • Tuttle, Herbert (1888). Histoire de la Prusse . III . Boston : Houghton Mifflin.

Lectures complémentaires

  • Chandler, David (1990). L'art de la guerre à l'ère de Marlborough . Monture de sorts. ISBN 0-946771-42-1.

Alexander Querengässer : Kesselsdorf 1745. Eine Entscheidungsschlacht im 18. Jahrhundert, Berlin 2020.

Liens externes

Opiniones de nuestros usuarios

Gislaine Guichard

Pensez que vous saviez déjà tout sur Bataille de Kesselsdorf, mais dans cet article, vous avez constaté que certains détails que vous pensiez bons n'étaient pas si bons. Merci pour l'information.

Sophie Guillon

Je ne sais pas comment je suis arrivé à cet article sur Bataille de Kesselsdorf, mais je l'ai vraiment aimé.

Jeannine Gautier

Super découverte cet article sur Bataille de Kesselsdorf et toute la page. Va directement aux favoris.