Bataille de Hunayn



L'internet est une source inépuisable de connaissances, y compris lorsqu'il s'agit de Bataille de Hunayn. Des siècles et des siècles de connaissances humaines sur Bataille de Hunayn ont été versés, et sont encore versés, dans le réseau, et c'est précisément la raison pour laquelle il est si difficile d'y accéder, car nous pouvons trouver des endroits où la navigation peut être difficile, voire impraticable. Notre proposition est que vous ne fassiez pas naufrage dans une mer de données concernant Bataille de Hunayn et que vous puissiez atteindre tous les ports de la sagesse rapidement et efficacement.

Avec cet objectif en tête, nous avons fait quelque chose qui va au-delà de l'évident, en collectant les informations les plus récentes et les mieux expliquées sur Bataille de Hunayn. Nous l'avons également organisé de manière à le rendre facile à lire, avec un design minimaliste et agréable, garantissant la meilleure expérience utilisateur et le temps de chargement le plus court. Nous vous facilitons la tâche pour que vous n'ayez plus qu'à vous soucier de tout savoir sur Bataille de Hunayn ! Donc, si vous pensez que nous avons atteint notre objectif et que vous savez déjà tout ce que vous vouliez savoir sur Bataille de Hunayn, nous serions ravis de vous revoir sur les mers calmes de scientiafr.com dès que votre soif de connaissances se réveillera.

Ceci est un sous-article de Mahomet après la conquête de la Mecque .
Bataille de Hunayn
Balami - Tarikhnama - La bataille de Hunayn - La vie du Prophète est menacée.jpg
Folio du Tarikhnama de Muhammad Bal'ami avec la bataille de Hunayn
Date 630 CE (8 AH )
Emplacement
Hunain , près d'At- Ta'if dans le sud-ouest de l' Arabie
21°26N 40°21E / 21.433°N 40.350°E / 21.433; 40.350 Coordonnées: 21°26N 40°21E / 21.433°N 40.350°E / 21.433; 40.350
Résultat victoire musulmane
belligérants
Musulmans
Quraysh
Hawazin
Thaqif
Qais
Nasr
Jusham
Sa'd bin Bakr
Bani Hilal
Bani 'Amr bin Amir
Bani 'Awf bin Amir
Commandants et chefs
Muhammad
Ali ibn Abi Talib
Al-Abbas ibn Abd al-Muttalib
Zubayr ibn al-Awwam
Abu Sufyan ibn al-Harith
Malik ibn Awf
Dorayd bin Al Soma
Abu al-A'war
Force
12.000 20 000
Victimes et pertes
4 tués 70 tués à Hawazin 300 tués à Thaqif beaucoup tués à Sulaym
6 000 capturés

24 000 chameaux 40 000 chèvres

160 000 dirhams en argent

La bataille de Hunayn ( arabe : , romaniséGhazwat Hunayn ) a été menée par le prophète islamique Muhammad et ses disciples contre la tribu bédouine de Hawazin et sa sous-section Thaqif , en 630 CE , dans la vallée de Hunayn, sur la route de La Mecque à At- Ta'if . La bataille s'est finalement terminée par une victoire décisive pour les musulmans, qui ont capturé un énorme butin. Il est mentionné dans la sourate at-Tawbah du Coran et est l'une des rares batailles mentionnées nommément dans le Coran.

Les préparatifs

Fond

Les Hawazins étaient des ennemis de longue date des Mecquois. Ils étaient situés au nord-est de La Mecque et leur territoire se situait à côté de la route commerciale vers Al-Hirah en Irak . Les Hawazins étaient alliés aux Thaqifs, une sous-tribu Hawazin qui s'était installée à Ta'if, une ville au sud-est de La Mecque dont les routes commerciales traversaient le territoire Hawazin. L'alliance s'était engagée dans plusieurs guerres concernant probablement les routes commerciales entre Ta'if et La Mecque. Compte tenu de cette histoire, ils considéraient Muhammad comme un autre puissant chef Quraishi qui était venu pour diriger son peuple. Ils pensaient entre eux qu'une guerre avec les musulmans était imminente et que la minorité de musulmans autrefois persécutée avait pris le dessus sur leurs ennemis arabes non musulmans, et ils ont peut-être voulu profiter du chaos probable à La Mecque après la guerre des musulmans. reprendre. Certaines tribus préféraient le combattre lui et les musulmans. Devant eux se trouvaient les tribus d'Hawazin et de Thaqif. Selon le savant musulman Safiur Rahman Mubarakpuri « Ils pensaient qu'ils étaient trop puissants pour admettre ou se rendre à une telle victoire ». Ainsi, ils ont rencontré Malik bin 'Awf An-Nasri et se sont décidés à poursuivre le combat contre les musulmans. Malik a persuadé d'autres tribus de se battre et les a rassemblées avant lui. La confédération des tribus composée des Nasr, Jusham , Sa'ad bin Bakr , Bani Hilal , Bani 'Amr bin Amir et Bani 'Awf bin Amir se sont réunies à Autas avec les Thaqif et les Hawazin.

Ce jour-là, Muhammad avait douze mille soldats armés sous son étendard. Dix mille d'entre eux étaient ceux qui l'avaient accompagné de Médine et avaient participé à la conquête de La Mecque, et les deux mille autres étaient des Quraysh, qui avaient embrassé l'islam récemment. Le commandement de ce groupe reposait sur Abu Sufyan. À cette époque, une telle armée était à peine trouvée nulle part et cette force numérique est devenue la cause de leur défaite initiale. C'est parce que, contrairement au passé, ils se targuaient du grand nombre de leurs soldats et ignoraient les tactiques militaires et les principes de la guerre . Lorsque les soldats musulmans, y compris les nouveaux convertis mecquois qui ont vu un grand nombre d'hommes, ils ont dit : « Nous ne serons pas du tout vaincus, car nos soldats sont bien plus nombreux que ceux de l'ennemi.

Espionner

Les Hawazin et leurs alliés, les Thaqif, ont commencé à mobiliser leurs forces lorsqu'ils ont appris par des espions que Mahomet et son armée étaient partis de Médine pour lancer un assaut sur La Mecque. Les confédérés espéraient apparemment attaquer l'armée musulmane pendant qu'elle assiégeait La Mecque. Muhammad, cependant, a découvert leurs intentions par l'intermédiaire de ses propres espions dans le camp des Hawazin et a marché contre les Hawazin deux semaines seulement après la conquête de la Mecque avec une force de 12 000 hommes. Quatre semaines seulement s'étaient écoulées depuis que les forces musulmanes avaient quitté Médine pour conquérir la Mecque.

Déroulement de la bataille

Mercredi soir, le 10 de Shawwal, l'armée musulmane est arrivée à Hunain. Malik bin 'Awf, qui était auparavant entré dans la vallée de nuit, a donné l'ordre à son armée de quatre mille hommes de se cacher à l'intérieur de la vallée et de se cacher pour les musulmans sur les routes, les entrées et les cachettes étroites. Ses ordres à ses hommes étaient de lancer des pierres sur les musulmans chaque fois qu'ils les apercevaient, puis de lancer des attaques individuelles contre eux. Lorsque les musulmans ont commencé à camper, les flèches ont commencé à pleuvoir intensément sur eux. Les bataillons de leurs ennemis ont lancé une attaque féroce contre les musulmans, qui ont dû battre en retraite dans le désordre et la confusion totale. Il est rapporté que seuls quelques soldats sont restés sur place et ont combattu, dont Ali bin Abu Talib, le porte-drapeau, Abbas bin Abdullah, Fadl ibn Abbas , Usamah et Abu Sufyan bin al-Harith

Ibn Kathir écrit que selon Ibn Ishaq , Jabir ibn Abdullah , qui a été témoin de la bataille, l'armée musulmane a été paniquée par une attaque surprise de l'ennemi et de nombreux hommes ont fui le champ de bataille. Cependant, un groupe de Muhajirun se tint fermement et défendit le Prophète sur le champ de bataille. Ces hommes étaient Ali , Abdullah Ibn Masood , Abbas ibn Abd al-Muttalib , Abu Sufyan ibn al-Harith , Fadl ibn Abbas , Rabi' ibn al-Harith, Usama ibn Zayd et Ayman ibn Ubayd . Ayman ibn Ubayd a été tué ce jour-là alors qu'il défendait le prophète Mahomet .

"Allez, les gens! Je suis le Messager d'Allah. Je suis Muhammad, le fils d'Abdullah." Ensuite, Mahomet a dit " Allah, envoie ton secours ! ", plus tard les musulmans sont revenus sur le champ de bataille. Muhammad, ramassant alors une poignée de terre, la leur lança au visage en disant : « Que vos visages soient honteux. Leurs yeux étaient couverts de poussière et l'ennemi a commencé à battre en retraite dans une confusion totale, selon le savant musulman Safi-ur-Rahman Mubarakpuri

Après la défaite de l'ennemi. Environ soixante-dix hommes de Thaqif seulement ont été tués, et les musulmans ont capturé tous leurs chameaux, armes et bétail. Le verset 9:25 du Coran a également été révélé dans cet événement selon les érudits musulmans :

Assurément, Allah vous a aidé dans de nombreux champs de bataille et le jour de Hunain : Voici ! votre grand nombre vous exaltait, mais ils ne vous servaient à rien : le pays, pour tout ce qu'il est large, vous a contraint, et vous avez reculé en retraite.
Mais Allah a répandu Son calme sur le Messager et sur les croyants, et a envoyé des forces que vous n'avez pas vues : Il a puni les incroyants ; ainsi il récompense ceux qui n'ont pas la foi. [ Coran  9:25 ]

Certains des ennemis se sont enfuis et Mahomet les a poursuivis. Des bataillons similaires pourchassaient d'autres ennemis, Rabi'a bin Rafi' a rattrapé Duraid bin As-Simmah qui était un vieil homme et l'a tué. Durayd était un atout important des forces païennes en raison de son grand nombre d'expériences au combat et de sa connaissance du terrain et des tactiques de guerre . Ceci est mentionné par le juriste musulman Tabari comme suit :

La cavalerie du Messager de Dieu suivait ceux qui allaient à Nakhlah , mais pas ceux qui empruntaient les passages étroits. Rabia b. Rufay' b. Uhban b. Tha'labah b. Rabi'ah b. Yarbu' b. Sammal119 b. 'Awf b. Imr al- [1666] Qays, qui s'appelait Ibn Ladh'ah du nom de sa mère, dépassa Durayd b. al-Simmah et saisit son chameau par son licou, pensant qu'il était une femme parce qu'il était dans un howdah. Mais voilà, c'était un homme. Il fit s'agenouiller le chameau à côté de lui et [constata que] l'homme était très vieux. Il était Durayd b. al-Simmah, [mais] le jeune homme ne le connaissait pas. Durayd lui a demandé ce qu'il voulait faire de lui. Le jeune homme a répondu qu'il voulait le tuer. Durayd lui a demandé qui il était, et il a répondu qu'il était Rabi'ah b. Rufaya al-Soulami. Il l'a ensuite frappé avec son épée, mais en vain. Sur ce, Durayd dit : « De quelle pauvre arme ta mère t'a armé ! hommes de cette façon. Ensuite, quand vous allez voir votre mère, dites-lui que vous avez tué Durayd ben al-Simmah. Par Dieu, combien de fois j'ai protégé vos femmes. " [Tabari, Les dernières années du prophète, page 16]

Conséquences

Parce que Malik ibn Awf al-Nasri avait amené les familles et les troupeaux des Hawazin, les musulmans ont pu capturer d'énormes butins. 6 000 prisonniers faits et 24 000 chameaux capturés. Certains Bédouins ont fui et se sont divisés en deux groupes. Un groupe est retourné, entraînant la bataille d'Autas , tandis que le groupe plus important a trouvé refuge à At-Ta'if, où Mahomet les a assiégés . William Montgomery Watt déclare que Muhammad a endossé le rôle du héros des Mecquois en affrontant leurs ennemis jurés bédouins, les Hawazins et les Thaqifs de la ville d'Al-Ta'if.

Sources primaires islamiques

L'événement est mentionné dans la collection Sunni Hadith Sahih Bukhari comme suit :

Nous sommes partis en compagnie de l'apôtre d'Allah le jour (de la bataille) de Hunain. Lorsque nous avons affronté l'ennemi, les musulmans se sont retirés et j'ai vu un païen se jeter sur un musulman. Je me suis retourné et je suis tombé sur lui par derrière et je l'ai frappé à l'épaule avec l'épée. . J'ai suivi 'Umar bin Al Khattab et je lui ai demandé : "Qu'est-ce qui ne va pas avec les gens (qui fuient) " Il répondit : « C'est la Volonté d'Allah. » Après le retour des gens, le Prophète s'assit et dit : « Quiconque a tué un ennemi et en a la preuve, possédera son butin. Je me suis levé et j'ai dit : « Qui sera témoin pour moi puis s'assit. Le Prophète a encore dit : « Quiconque a tué un ennemi et en a la preuve, possédera son butin. Je me suis (encore) levé et j'ai dit : « Qui sera mon témoin  » et s'assit. Alors le Prophète dit la même chose pour la troisième fois. Je me suis de nouveau levé et l'apôtre d'Allah a dit : « O Abou Qatada ! Quelle est votre histoire  » Puis je lui ai raconté toute l'histoire. Un homme (se leva et) dit : « O Apôtre d'Allah ! Il dit la vérité et le butin de l'homme tué est avec moi. A ce propos, Abu Bakr As-Siddiq a dit : "Non, par Allah, il (c'est-à-dire l'Apôtre d'Allah) n'acceptera pas de vous donner le butin gagné par l'un des Lions d'Allah qui combat au nom d'Allah et de Son Apôtre." Le Prophète a dit: "Abou Bakr a dit la vérité." Ainsi, l'apôtre d'Allah m'a donné le butin. J'ai vendu cette armure (c'est-à-dire le butin) et avec son prix j'ai acheté un jardin à Bani Salima, et c'était ma première propriété que j'ai acquise après ma conversion à l'islam. Sahih al-Bukhari , 4:53:370

L'événement se déroule également à Imam Maliks Al-Muwatta comme suit :

Yahya m'a raconté de Malik d'Ibn Shihab qu'al-Qasim ibn Muhammad a dit qu'il avait entendu un homme interroger ibn Abbas sur le butin. Ibn Abbas a dit : « Les chevaux font partie du butin et les effets personnels le sont aussi. »

Alors l'homme a répété sa question, et Ibn Abbas a répété sa réponse. Alors l'homme dit : « Quelles sont les dépouilles dont Lui, le Béni, l'Exalté, a fait mention dans Son Livre Il a continué à demander jusqu'à ce qu'Ibn Abbas soit sur le point d'être ennuyé, puis Ibn Abbas a dit: "Savez-vous à qui ressemble cet homme Ibn Sabigh, qui a été battu par Umar ibn al-Khattab parce qu'il était connu pour poser des questions stupides ." Yahya a déclaré qu'on avait demandé à Malik si quelqu'un qui avait tué l'un des ennemis pouvait garder les effets de l'homme sans la permission de l'imam. Il a dit : « Personne ne peut faire cela sans la permission de l'Imam. Seul l'Imam peut faire l'ijtihad. Je n'ai pas entendu dire que le Messager d'Allah, qu'Allah le bénisse et lui accorde la paix, a jamais dit : avoir ses effets,' un autre jour que le jour de Hunayn."

Al-Muwatta , 21 10.19

Voir également

Les références

  1. ^ a b c d e Le Nectar Scellé . Consulté le 17 décembre 2014 .
  2. ^ A b c Muir, Sir William (1861). La vie de Mahomet et l'histoire de l'Islam à l'époque de l'Hégire . Consulté le 17 décembre 2014 .
  3. ^ Russ Rodgers, The Generalship of Muhammad: Battles and Campaigns of the Prophet of Allah, p. 224.
  4. ^ Idem.
  5. ^ Coran  9:25-27
  6. ^ A b c Lammens, H. et al Abd-Hafez Kamal. "Hunayn". Dans PJ Bearman; E. Bianquis; CE Bosworth ; E. van Donzel ; WP Heinrichs (éd.). Encyclopédie de l' édition en ligne de l'Islam . Éditeurs académiques Brill . ISSN  1573-3912 .CS1 maint : utilise le paramètre auteurs ( lien )
  7. ^ Quand la lune s'est fendue . Darussalam. 1er juillet 1998. ISBN 9789960897288 via Google Livres.
  8. ^ Le nectar scellé , par SR Al-Mubarakpuri, Pg356
  9. ^ Najibabadi, Akbar SK (2006). HISTOIRE DE L'ISLAM - Tr. Atiqur Rehman (3 Vols. Set) . Adam Éditeurs & Distributeurs. ISBN 9788174354679.
  10. ^ Islam Kotob. Tafsir Ibn Kathir tous les 10 volumes . IslamKotob.
  11. ^ Sha'rani, Ahmad Abdul Wahab Bin Ahmad (2006), alkitab.com-Source pour les livres arabes : Tabaqat al-Kubra - Sha'rani - : Histoire - Islamique - Études soufies : Par Sha'rani, Ahmad Abdul Wahab Bin Ahmad , DKI, Beyrouth
  12. ^ "Reconnaître les armes de l'ennemi" . www.témoin-pioneer.org .
  13. ^ "Révélation et Empire" .
  14. ^ "Mahomet : Victoire" . www.alislam.org .
  15. ^ Akramulla Syed. "La bataille de Hunayn, Bataille de Hunain, Histoire militaire de l'Islam, Khalid bin Al-Waleed" . Consulté le 17 décembre 2014 .
  16. ^ Dans Mughazi, vol. III, page 602
  17. ^ Ibn Kathir, Les Batailles du Prophète, p. 175-176
  18. ^ A b c d "Bataille de Hunayn, Witness-Pioneer.com" .
  19. ^ Safiur Rahman al-Mubarakpuri (2005), Le Nectar Scellé , Publications Darussalam, p. 262
  20. ^ Tabari, Al (25 septembre 1990), Les dernières années du Prophète (traduit par Isma'il Qurban Husayn) , State University of New York Press, p. 16, ISBN 978-0-88706-691-7

Liens externes

Médias liés à la bataille de Hunayn sur Wikimedia Commons

Opiniones de nuestros usuarios

Caroline Weber

Parfois, lorsque vous recherchez des informations sur Internet à propos de quelque chose, vous trouvez des articles trop longs qui insistent pour parler de choses qui ne vous intéressent pas. J'ai aimé cet article sur Bataille de Hunayn car il va droit au but et parle exactement de ce que je veux, sans me perdre dans des informations inutiles.

Marlene David

Mon père m'a mis au défi de faire les devoirs sans utiliser quoi que ce soit de Wikipédia, je lui ai dit qu'il pouvait le faire en cherchant sur de nombreux autres sites. Heureusement pour moi, j'ai trouvé ce site Web et cet article sur Bataille de Hunayn m'a aidé à accomplir ma tâche. J'ai failli tomber dans la tentation d'aller sur Wikipédia, car je n'ai rien trouvé sur Bataille de Hunayn, mais heureusement, je l'ai trouvé ici, car mon père a ensuite vérifié l'historique de navigation pour voir où il se trouvait. Pouvez-vous imaginer si je suis entré dans Wikipédia ? Vous avez sûrement rencontré ce site Web et l'article sur Bataille de Hunayn ici. C'est pourquoi je les ai laissés mettre cinq étoiles.

Dominique Maury

Dans cet article sur Bataille de Hunayn, j'ai appris des choses que je ne savais pas, donc je peux aller me coucher maintenant.