Bataille de Chrysopolis



L'internet est une source inépuisable de connaissances, y compris lorsqu'il s'agit de Bataille de Chrysopolis. Des siècles et des siècles de connaissances humaines sur Bataille de Chrysopolis ont été versés, et sont encore versés, dans le réseau, et c'est précisément la raison pour laquelle il est si difficile d'y accéder, car nous pouvons trouver des endroits où la navigation peut être difficile, voire impraticable. Notre proposition est que vous ne fassiez pas naufrage dans une mer de données concernant Bataille de Chrysopolis et que vous puissiez atteindre tous les ports de la sagesse rapidement et efficacement.

Avec cet objectif en tête, nous avons fait quelque chose qui va au-delà de l'évident, en collectant les informations les plus récentes et les mieux expliquées sur Bataille de Chrysopolis. Nous l'avons également organisé de manière à le rendre facile à lire, avec un design minimaliste et agréable, garantissant la meilleure expérience utilisateur et le temps de chargement le plus court. Nous vous facilitons la tâche pour que vous n'ayez plus qu'à vous soucier de tout savoir sur Bataille de Chrysopolis ! Donc, si vous pensez que nous avons atteint notre objectif et que vous savez déjà tout ce que vous vouliez savoir sur Bataille de Chrysopolis, nous serions ravis de vous revoir sur les mers calmes de scientiafr.com dès que votre soif de connaissances se réveillera.

Bataille de Chrysopolis
Une partie de Guerres civiles de la Tétrarchie
Constantin Musei Capitolini.jpg
Constantin - tête d'une sculpture colossale, Rome
Date 18 septembre 324
Emplacement
Chrysopolis, près de Chalcédoine
Résultat

Victoire constantinienne

  • Constantine consolide le pouvoir
  • L'effondrement final de la Tétrarchie
belligérants
Constantin le Grand Licinius
Force
environ 105 000 120 000
Victimes et pertes
Inconnu mais pas particulièrement élevé 25 à 30 000 tués, des dizaines de milliers d'autres capturés.

La bataille de Chrysopolis se déroula le 18 septembre 324 à Chrysopolis (aujourd'hui Üsküdar ), près de Chalcédoine (aujourd'hui Kadköy ), entre les deux empereurs romains Constantin Ier et Licinius . La bataille était la rencontre finale entre les deux empereurs. Après la défaite de sa marine à la bataille de l'Hellespont , Licinius retira ses forces de la ville de Byzance à travers le Bosphore jusqu'à Chalcédoine en Bithynie . Constantin suivit et remporta la bataille qui s'ensuivit. Cela a laissé Constantin comme seul empereur, mettant fin à la période de la Tétrarchie .

Fond

La marine de Licinius avait subi une défaite catastrophique à la bataille de l'Hellespont . Son amiral, Abantus, avait été battu par le fils de Constantin, le césar Crispus , malgré la flotte nettement plus petite de ce dernier. À la suite de cette victoire navale, Constantine passa en Asie Mineure . Une armée ennemie, sous le commandement du co-empereur Martinien nouvellement nommé de Licinius , gardait la côte à Lampsaque sur l' Hellespont . Constantin fit construire une flottille de transports légers sur le Bosphore, lui permettant d'éviter cette armée lors de la traversée en Asie Mineure.

Après la destruction de ses forces navales, Licinius évacua la garnison de Byzance, qui rejoignit son armée principale à Chalcédoine sur la rive asiatique du Bosphore. De là, il a également convoqué les forces martiniennes et une bande d' auxiliaires wisigoths , sous leur chef Aliquaca (ou Alica), pour renforcer son armée principale, car elle avait été épuisée par sa défaite antérieure à la bataille d'Andrinople . Il n'est pas clair si les forces de Martinian ont atteint Licinius avant le 18 septembre, lorsque Licinius a été amené au combat par Constantin.

Bataille

L'armée de Constantin débarqua sur la rive asiatique du Bosphore à un endroit appelé le promontoire sacré et marcha vers le sud en direction de Chalcédoine. Licinius a déplacé son armée à quelques kilomètres au nord en direction de Chrysopolis. L'armée de Constantin atteint les environs de Chrysopolis avant les forces de Licinius. Après une retraite dans sa tente pour rechercher la direction divine, Constantin a décidé de prendre l'initiative.

L'aspect religieux du conflit se reflétait dans Licinius traçant ses lignes de bataille avec des images des dieux païens de Rome bien en évidence, tandis que l'armée de Constantin combattait sous son étendard chrétien talismanique, le labarum . Licinius avait développé une peur superstitieuse du labarum et avait interdit à ses troupes de l'attaquer, ou même de le regarder directement.

Constantin a apparemment évité toute subtilité de manuvre, il a lancé un seul assaut frontal massif sur les troupes de Licinius et les a mis en déroute. Il a remporté une victoire décisive dans ce qui était une bataille de très grande envergure. Selon l'historien Zosime , « Il y eut un grand massacre à Chrysopolis. Licinius aurait perdu 25 000 à 30 000 morts, avec des milliers d'autres cassant et courant en vol. Licinius a réussi à s'échapper et a rassemblé environ 30 000 de ses troupes survivantes dans la ville de Nicomédie .

Conséquences

Reconnaissant que ses forces survivantes à Nicomédie ne pouvaient pas résister à l'armée victorieuse de Constantin, Licinius a été persuadé de se jeter à la merci de son ennemi. Constantia, demi-sur de Constantin et épouse de Licinius, a servi d'intermédiaire. Dans un premier temps, cédant aux supplications de sa sur, Constantin a épargné la vie de son beau-frère, mais quelques mois plus tard, il a ordonné son exécution, rompant ainsi son serment solennel. Cela s'est produit parce que Licinius était soupçonné d'actes de trahison et que le commandement de l'armée faisait pression pour son exécution. Un an plus tard, le neveu de Constantin, le jeune Licinius , est également victime de la colère ou des soupçons de l'empereur. Il a été exécuté en 326 et son nom a été rayé des inscriptions officielles.

En battant son dernier ennemi, Licinius, Constantin devint le seul empereur de l' empire romain ; le premier depuis l'élévation de Maximien au statut d' Auguste par Dioclétien en avril 286. Après sa conquête de la partie orientale de l'empire romain, Constantin a pris la décision capitale de donner à l'est sa propre capitale et l'empire dans son ensemble son deuxième. Il choisit la ville de Byzance rebaptisée Constantinopolis comme site de cette nouvelle fondation.

Voir également

Notes de bas de page

Les références

Sources primaires

  • Eusèbe, Vie de Constantin , traduit par Ernest Cushing Richardson, De Nicene and Post-Nicene Fathers, Second Series, Vol. 1, édité par Philip Schaff et Henry Wace. Buffalo, NY : Christian Literature Publishing Co. (1890).
  • Zosimus, Historia nova , traduction anglaise : RT Ridley, Zosimus : New History, Byzantina Australiensia 2, Canberra (1982).

Sources secondaires

  • Dunstan, WE (2010) Rome , Rowman & Littlefield Publishers, Lanham MD ISBN  9780742568341
  • Grant, Michael (1985), Les empereurs romains : Un guide biographique des dirigeants de la Rome impériale 31 BC-AD 476 , Londres. ISBN  0-297-78555-9
  • Grant, Michael (1993), L'Empereur Constantin , Londres. ISBN  0-7538-0528-6
  • Lenski, Noel E. (2011) The Cambridge Companion to the Age of Constantine , Cambridge University Press.
  • Odahl, CM, (2004) Constantine et l'Empire chrétien, Routledge 2004. ISBN  0-415-17485-6
  • Parker, HMD et Warmington, BH (1958) Une histoire du monde romain de 138 à 337 après JC , Methuen.
  • Stephenson, P. (2009) Constantine: Unconquered Emperor, Christian Victor , Quercus, Londres

Coordonnées : 40.0167°N 29.0333°E 40°0100N 29°0200E / / 40,0167 ; 29.0333

Opiniones de nuestros usuarios

Simone Clement

Mon père m'a mis au défi de faire les devoirs sans utiliser quoi que ce soit de Wikipédia, je lui ai dit qu'il pouvait le faire en cherchant sur de nombreux autres sites. Heureusement pour moi, j'ai trouvé ce site Web et cet article sur Bataille de Chrysopolis m'a aidé à accomplir ma tâche. J'ai failli tomber dans la tentation d'aller sur Wikipédia, car je n'ai rien trouvé sur Bataille de Chrysopolis, mais heureusement, je l'ai trouvé ici, car mon père a ensuite vérifié l'historique de navigation pour voir où il se trouvait. Pouvez-vous imaginer si je suis entré dans Wikipédia ? Vous avez sûrement rencontré ce site Web et l'article sur Bataille de Chrysopolis ici. C'est pourquoi je les ai laissés mettre cinq étoiles.

Jonathan Monnier

J'aime la page, et l'article sur Bataille de Chrysopolis est celui que je cherchais.

Georges Jacquet

Parfois, lorsque vous recherchez des informations sur Internet à propos de quelque chose, vous trouvez des articles trop longs qui insistent pour parler de choses qui ne vous intéressent pas. J'ai aimé cet article sur Bataille de Chrysopolis car il va droit au but et parle exactement de ce que je veux, sans me perdre dans des informations inutiles.