Stefano Cassetti

Apparence déplacer vers la barre latérale masquer

Cet article est une ébauche concernant un acteur français et un acteur italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références ».

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

Stefano Cassetti Données clés
Naissance 4 septembre 1974
Brescia, Italie
Nationalité Italienne
Profession Acteur
Films notables Roberto Succo
Site internet Stefano Cassetti

Stefano Cassetti, né le 4 septembre 1974 à Brescia en Italie, est un acteur italien.

Biographie

Après le lycée, Stefano Cassetti déménage à Milan durant sept ans. En 1999, il obtient un doctorat en dessin industriel à la Faculté d'architecture de l'École polytechnique de Milan avec une thèse sur l’attente dans les espaces de la mobilité intitulée « Étude sur le potentiel révolutionnaire du temps libre ». Tout en étant Cultore della Materia au lycée et professeur titulaire, il commence en 2000 une carrière d’acteur à Paris avec un premier rôle dans le film français Roberto Succo (2001) du réalisateur Cédric Kahn présenté en compétition au Festival de Cannes. Pour ce rôle il est nommé aux Césars 2002 pour meilleur espoir masculin.

Il joue notamment dans Nemmeno il destino (it) de Daniele Gaglianone (it) (Prix Rotterdam Film Festival 2004) et Il resto della notte (it) de Francesco Munzi (Quinzaine des réalisateurs 2008). Pour la télévision française France3, Liberata (prix du Festival de Saint-Tropez) de Philippe Carrèse et en 2007, la série La Commune de Jacques Audiard avec Tahar Rahim produite par CanalPlus.

En 2010, il joue aux côtés de Lio et Michel Galabru dans le premier film de Katell Quillévéré, Un poison violent (prix Jean-Vigo et Quinzaine des réalisateurs).

En 2011, il obtient le rôle principal du premier film de Estelle Larrivaz, Le Paradis des bêtes, avec Géraldine Pailhas et Muriel Robin. En 2013 il est dans Il terzo tempo (it) (The Third Half) de Enrico Maria Artale (it) avec Lorenzo Richelmy (Festival de Venise) et dans Jeune et Jolie de François Ozon (Festival di Cannes). En 2014, il interprète le diable dans le remake Rosemary's Baby, mini-serie télé américaine de Agnieszka Holland pour la NBC.

En 2017, il participe à la première saison de la série Zone blanche et à la série Engrenages, aussi dans le film de et avec Valeria Bruni Tedeschi, Les Estivants (Festival de Venise). Il joue dans un autre registre dans la comédie hollywoodienne L'Extraordinaire Voyage du fakir de Ken Scott aux côtés de Bérénice Bejo et de la star indienne Dhanush. En 2018, après une brève parenthèse dans le théatre allemand (en langue allemande) à la Volksbühne de Berlin au côté d’Ingrid Caven et Helmut Berger sous la direction du cinéaste catalan Albert Serra, il reprend un rôle de « grand méchant » dans la populaire série italienne Un passo dal cielo. En 2018, il revient au Festival de Cannes avec le premier film de Vanessa Filho, Gueule d'ange sélectionné pour la Caméra d'or de Un certain regard.

Filmographie

Cinéma

Télévision

Notes et références

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Liens externes