Quito

Quito
San Francisco de Quito
Blason de Quito
Héraldique
Drapeau de Quito
Drapeau
Quito
De haut en bas, de gauche à droite : la Mitad del mundo, vue de la zone financière, la Vierge d'El Panecillo, la Basilique du Vœu national, la plaza San Francisco, le palais de Carondelet sur la plaza de la independencia.
Administration
Pays Drapeau de l'Équateur Équateur
Province Pichincha
Canton District métropolitain de Quito
Maire
Mandat
Pabel Muñoz
2023 - 2027
Code postal EC170150
Indicatif 02
Démographie
Gentilé Quiténien(s), Quiténienne(s)
Population 2 011 388 hab. (2020)
Densité 5 407 hab./km2
Population de l'agglomération 3 156 182 hab. (2020)
Géographie
Coordonnées 0° 14′ 18″ sud, 78° 31′ 02″ ouest
Altitude 2 850 m
Superficie 37 200 ha = 372 km2
Fuseau horaire ECT (UTC-5)
Divers
Langues Espagnol et Quichua
Fondation 6 décembre 1534
Fondateur Sebastián de Belalcázar
Indépendance 10 août 1809
Fêtes 10 août (Première proclamation d'indépendance)
6 décembre (Fondation)
Saint patron Vierge de Quito et François d'Assise
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Équateur
Voir sur la carte topographique d'Équateur Quito
Géolocalisation sur la carte : Équateur
Voir sur la carte administrative d'Équateur Quito
Géolocalisation sur la carte : province de Pichincha
Voir sur la carte topographique de province de Pichincha Quito
Liens
Site web quito.gob.ec

Ville de Quito * Logo du patrimoine mondialPatrimoine mondial de l'UNESCO
Image illustrative de l’article Quito
Centre historique de Quito
Pays Drapeau de l'Équateur Équateur
Type Culturel
Critères (ii) (iv)
Superficie 320 0000 ha
Numéro
d’identification
2
Région Amérique latine et Caraïbes **
Année d’inscription 1978 (2e session)
IÑAQUITO NORD.Vue du secteur Iñaquito, au nord de la ville. Assemblée Nationale Quito.L'Assemblée Nationale de l'Équateur, á Quito.

Quito, de son nom complet San Francisco de Quito, est la capitale et la ville plus peuplée de la République de l'Équateur et de la province de Pichincha. Le Grand Quito du District métropolitain comptait environ 3,1 millions d'habitants en 2018 et continue de s'accroître rapidement.

S'étendant sur 50 km du nord au sud, à une altitude de 2 800 m, sur les flancs du volcan Guagua Pichincha, la ville tire son nom des tribus Quitus qui ont précédé les Caras. En langues aborigènes, Quito signifie également « le centre du monde ».

Bien que fondée officiellement par les colons espagnols, les Incas s'y étaient établis environ 50 ans auparavant, dans une zone habitée depuis près de 2500 ans. La ville était un lieu de rencontres et d'échanges pour de nombreuses chefferies andines. Il a été le deuxième centre de l'empire inca jusqu'à ce que les Espagnols fondent la ville de San Francisco de Quito le 6 décembre 1534.

Quito est devenue la capitale de l'Équateur indépendant en 1831. Depuis, elle continue de gouverner l'ensemble des régions du pays, comprenant la Sierra, la Côte, l'Amazonie et les Galápagos.

Le centre névralgique de Quito se trouve au nord de la ville, tandis que plus au sud se situe le centre colonial historique, déclaré Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO en 1978 pour son architecture coloniale.

Histoire

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Époque précolombienne

On sait que la zone occupée aujourd'hui par la ville de Quito est peuplée depuis au moins 900 ans av. J.-C.

À l'époque pré-incaïque, le site de Quito a déjà une grande importance, en raison de sa situation stratégique. Il est en effet situé au confluent de plusieurs routes d'échanges entre les différents peuples de la région, et est donc le lieu d'intenses échanges commerciaux. Au XVe siècle, ce site est occupé par une ethnie du nom de « Quitus », également appelée « Quillacos ».

Il est annexé à l'Empire inca (capitale : Cuzco) en 1487, ou en 1471 selon d’autres sources, et devient un centre administratif pour le nord de l'empire. Au sud de Quito, a Cuenca, est le lieu de résidence habituel de l'empereur Huayna Capac, qui règne de 1493 à 1527. Son fils, Atahualpa, dernier empereur inca, nait selon Inca Garcilaso de la Vega à Quito.

Période coloniale

La conquête de l'Empire inca par les conquistadors commandés par Francisco Pizarro a lieu à partir de 1532.

La ville espagnole de Quito est fondée par le conquistador Sebastián de Belalcázar le 6 décembre 1534 sous le nom de « San Francisco de Quito ».

La ville nouvelle présente un style monumental caractéristique de l'urbanisme colonial espagnol, avec la construction de missions catholiques, ainsi que de plusieurs églises : San Francisco, Santo Domingo et la cathédrale San Agustín.

Période de l'indépendance

En 1822, le général Antonio José de Sucre proclame l'indépendance de l'Équateur. Quito, capitale du pays, est aussi le principal centre économique du pays jusqu'au début du XXe siècle, où elle est supplantée par Guayaquil.

Le 12 février 1949 a lieu un terrible fait-divers : reprenant l'idée d'Orson Welles à New York en 1938, le journal El Comercio lance un canular radiophonique mettant en scène une invasion d'extraterrestres au nord de la capitale. La panique se répand rapidement dans la ville jusqu'à ce que le quotidien se décide à révéler la supercherie. Une foule en colère vient mettre le feu au siège du journal, provoquant la mort d'une quinzaine de salariés et de nombreux blessés graves.

En raison de sa position au cœur de la cordillère des Andes, la ville a connu plusieurs tremblements de terre.

Principales dates de l'histoire de Quito

Plaza de San Francisco, Quito.

Population

La population de la ville de Quito est de 1 763 275 habitants, selon l'Institut National de Statistique et de Recensement (INEC), ce qui en fait la deuxième ville la plus peuplée du pays après Guayaquil.


Évolution de la population de la ville et du district métropolitain de Quito

Année Ville District métropolitain
1950 209.932 319.221
1962 354.746 510.286
1974 599.828 782.651
1982 866.472 1.116.035
1990 1.100.847 1.409.845
2001 1.399.378 1.839.853
2010 1.619.432 2.239.191
2022 1.763.275 2.679.722
QuitoVue du nord de la ville.

Climat

D'après la classification de Köppen : la température du mois le plus froid est comprise entre 0 °C et 18 °C (février avec 14 °C) et la température du mois le plus chaud est supérieure à 10 °C (août avec 15 °C) donc c'est un climat tempéré. Malgré la présence d'une saison sèche, le climat n'est pas avec hiver sec (juillet avec 26,2 mm) sont supérieures à 1/10 des précipitations du mois estival le plus humide (avril avec 149,3 mm et 26,2 > 149,3 ⁄10 soit 14,93. Il n'y a pas de saison sèche donc c'est un climat tempéré chaud sans saison sèche. L'été est tempéré car la température moyenne du mois le plus chaud est inférieure à 22 °C (août avec 15 °C), les températures moyennes des 4 mois les plus chauds sont supérieures à 10 °C (janvier à avril avec respectivement 14,2 °C, 14 °C, 14,3 °C et 14,3 °C).

Donc le climat de Quito est classé comme Cfb dans la classification de Köppen, soit un climat océanique.

La température moyenne annuelle est de 13,9 °C. Il tombe en moyenne 1 273 mm de pluie en un an.Les températures à Quito sont assez stables sur l'année avec un maximum moyen d'environ 22 °C (21 °C en janvier à 23 °C en juillet) et un minimum moyen d'environ 7 °C.

Tourisme

Basilique du Vœu National de Quito

Quito est la ville la plus visitée de l'Équateur en raison de sa richesse culturelle, la structure moderne de la ville se marie parfaitement avec le centre historique, entourée par les volcans Pichincha, Antisana, Cotopaxi et Cayambe, la ville offre une magnifique vue sur les Andes.

Quito est le premier site déclaré Patrimoine mondial par l'UNESCO. Son centre historique est le plus grand et le mieux préservé d'Amérique Latine.

La ville a connu une croissance soutenue de ses statistiques touristiques jusqu'à la pandémie de COVID-19. En 2019, la ville a accueilli plus de 680 000 touristes internationaux, principalement en provenance des États-Unis, de Colombie et d'Espagne.

C'est ainsi que Quito s'est affirmée comme une destination touristique prometteuse en Amérique latine, remportant de manière consécutive le prix du "Destino Líder de Sudamérica" aux prestigieux World Travel Awards de 2013 à 2019, souvent qualifiés d'"Oscars du tourisme".

Sites et monuments

Culture

Le festival de cinéma Equis, festival du film féministe a lieu à Quito tous les ans, depuis 2019.

Enseignement

La ville dispose d'une excellente infrastructure éducative, tant dans le secteur public que privé. L'enseignement public à Quito, tout comme dans le reste du pays, est gratuit jusqu'à l'université.

Plusieurs établissements éducatifs de la ville jouissent d'une grande renommée. La ville se trouve dans le régime de la Sierra, ce qui signifie que les cours commencent au début du mois de septembre et se terminent après 200 jours d'enseignement, en juillet.

Transports

Quito bénéficie de divers réseaux de transport, notamment des bus et des trolleybus qui quadrillent la ville, ainsi qu'une ligne de métro composée de 15 stations. Bien que la voiture et le taxi demeurent largement utilisés, on observe également un développement du cyclisme au cours des dernières années.

Aérien

Le nouvel aéroport international Mariscal Sucre a été inauguré le 20 février 2013. C'est le principal aéroport de l'Équateur. L’aéroport est placé sur une plaine, dans la localité de Tababela, à 25 kilomètres du Centre Historique de la capitale.

Aéroport international Mariscal Sucre.

L'aéroport dispose d'une piste de 4 100 mètres (la plus longue d'Amérique du Sud), ainsi que de la tour de contrôle la plus haute d'Amérique latine.

L'aéroport précédent, également nommé Mariscal Sucre, a été transformé en un parc de 125 hectares, nommé Parc Bicentenaire. Il est le plus grand parc de la ville de Quito.


Système de vélo BiciQ

Quito dispose d'une offre de vélos en libre service nommé « BiciQ » composé de stations dans les centres commerciaux, les centres touristiques, Banques, parcs, etc.

Cyclisme

Le Ciclopaseo est un projet organisé localement dans le but de promouvoir le cyclisme urbain, le développement durable, et l'esprit communautaire. Un itinéraire de 30 km allant du Nord au Sud de la ville est fermé à la circulation tous les dimanches de 8 h jusqu'à 14 heures pour donner la préférence au cyclisme et aux piétons. Le projet est mené en coopération avec la municipalité,,.

Métro

Le métro de Quito a été inauguré le 1er décembre 2023.

Il comprend une seule ligne de 15 stations, traversant la ville du sud au nord, de Quitumbe à El Labrador.

Station Morán Valverde


Plan du métro

Sport

La ville compte de nombreux clubs de football :

Relations internationales

Article connexe : Liste des villes jumelées d'Équateur.

Jumelage

La ville de Quito est jumelée avec les villes suivantes :

Quito en images

Références

  1. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/no_106_janv-mars_2009_cle446315.pdf
  2. María Rostworowski, Le Grand Inca Pachacútec Inca Yupanqui, Paris, Tallandier
  3. (en) Garcilaso de la Vega El Inca (trad. Harold V. Livemore), Royal Commentaries of the Incas and General History of Peru
  4. « Ce soir : grand quotidien d'information indépendant / directeur Louis Aragon ; directeur Jean Richard Bloch », sur Gallica, 15 février 1949 (consulté le 11 juin 2022)
  5. (es) Carlos Espinosa, « Quito se convirtió en la ciudad más poblada del Ecuador con más de 2,7 millones de habitantes en el 2018 », sur El Comercio, 30 novembre 1 (consulté le 6 décembre 2023)
  6. « climate-charts.com/Locations/e… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  7. UNESCO Centre du patrimoine mondial, « Ville de Quito », sur whc.unesco.org (consulté le 10 avril 2017)
  8. « Turismo en Quito crece ‘a paso lento’ »
  9. « Ecuador logra 19 galardones en Sudamérica en el World Travel Awards 2019, los premios 'Oscar al turismo' »
  10. (es) « Festival EQUIS, Quinta Edición », sur Centro Cultural Ecuatoriano Alemán, 4 novembre 2023 (consulté le 4 mars 2024)
  11. Ciclopaseo con el alcalde bogotano « Copie archivée » (version du 18 mai 2014 sur Internet Archive)
  12. Ciclopaseo
  13. Ciclopaseo es semanal desde el domingo

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes