Pouce (unité)

Apparence déplacer vers la barre latérale masquer Une phalange de pouce mesure 2,54 cm.

Le pouce (symbole : ″ (double prime) ou po au Canada francophone) est une unité de longueur datant du Moyen Âge.

Sa valeur dimensionnelle a varié suivant les époques, les régions et les pays.

Depuis 1959, à la suite d’un compromis anglophone, le pouce anglais — aussi nommé « pouce technique international » — vaut 2,54 cm exactement, soit un douzième de pied ou un trente-sixième (1⁄36) de verge. Pour des raisons historiques, d’autres définitions du pouce sont encore en vigueur dans certains domaines.

Historique

La longueur des étalons a varié suivant les époques et les pays, voire suivant les régions d’un même pays.

Dans l’Antiquité, chez les Égyptiens, Grecs et Romains par exemple, le pouce était soit méconnu soit ignoré au profit du doigt, c’est-à-dire le pied divisé en seize parties égales (quatre doigts font une main, quatre mains font un pied ; la main correspond à la distance transversale allant du côté extérieur de l'auriculaire au côté extérieur de l’index).

Dès le début du Moyen Âge, on commença à diviser le pied par douze (cf. Gromatici veteres). L’unité de mesure qui en résulta fut appelée « pouce » car on peut obtenir approximativement un « pouce » en utilisant la largeur de son pouce.

Québec et Nouveau-Brunswick

Au Québec et au Nouveau-Brunswick, le pouce du Roi valait exactement 750⁄27 706 mètre (soit environ 27,069 95 mm) car la loi du 19 frimaire de l’an VIII (10 décembre 1799) disposait que le mètre était égal à 3 pieds 11 lignes 296 millièmes, soit 443,296 lignes de Roi. De nos jours, cette mesure n'est guère utilisée en France, sauf en tant qu'unité conventionnelle du travail de sciage du bois.

Le pouce québécois, qui n’est plus en vigueur, était supposé identique, mais sa définition légale canadienne (Loi sur les poids et mesures, L.R. 1985) donne 1 po = 27,070 05 mm exactement, sur la base de la longueur approchée de l'ancien pouce français.

Le seul pouce encore en usage informel au Québec et au Nouveau-Brunswick est le pouce anglais de 25,4 mm. Il est utilisé dans de nombreuses situations, bien qu'ayant légalement été remplacé par le centimètre depuis le 1er août 1974.

Pays anglophones

Dans les îles britanniques, un système d'unités se développa. En raison de l’importance de la pénétration politique ou économique britannique puis américaine, ce système fut utilisé ou connu dans plus de 140 pays anglophones. En 1824, ce système a été codifié sous le nom de « système impérial d'unités ».

Jusqu’en 1959, les pouces américain, canadien et anglais différaient très légèrement. En 1959, avec l’accord des États-Unis et des nations du Commonwealth, le pouce technique international a été défini comme valant « exactement 25,4 mm ». Cette valeur du pouce est toujours en vigueur. Dans la mesure où trois pieds font un yard, un yard vaut 36 pouces.

En Suède

La Suède a imaginé un moyen différent d’entrer dans le système métrique. En 18551863, le pouce, en fonction, fut converti en pouce décimal qui valait 1⁄10 de pied au lieu de 1⁄12. Ce pouce décimal valait donc environ 3 cm. Les partisans de ce système décimal disaient que cela simplifierait les calculs. Cependant, le fait d’avoir deux pouces de taille différente fut bien trop compliqué à maintenir. Dans les années 18781889, la décision fut donc prise d’utiliser le système métrique.

Unité de débit

Le pouce fontainier (ou « pouce de fontainier ») était une unité de débit de l'Ancien Régime.

Unité de pression

Le pouce de mercure (inHg) est une unité de pression. Il est toujours en vigueur dans le domaine aéronautique aux États-Unis, pour indiquer la pression atmosphérique, dans les altimètres.

Le pouce d'eau (en) est également une unité de pression.

Unité de volume

Le pouce cube (« cubic inch » en anglais, ou « ci ») est utilisé comme unité de volume aux États-Unis. Il est égal à 16,387 064 centimètres cubes.

Un gallon vaut par définition 231 pouces cubes.

Les produits des États-Unis peuvent l'utiliser pour la mesure officielle. Par exemple, la cylindrée du moteur de la Ford GT40 Mark II est de 427 ci (environ 7 litres), d'où la référence « 427 » de Ford pour ce moteur.

Notations

En français du Canada, le pouce anglais a pour abréviation po. En anglais, pouce se dit inch (inches au pluriel) et son abréviation est in, ou ″ (double prime).

Le pouce français d'Ancien Régime (de longueur égale à 2,707 cm) avait pour symbole p.

Le pouce était traditionnellement divisé en 12 lignes, puis en 144 points. Les divisions usuelles modernes du pouce sont exprimées en fractions de demi, quart, huitième ou plus : ¼, ½, ¾, etc. Dans le parler usuel, le « ième » est élidé ; par exemple, on lira 3 ⅛ « trois et un huit ». Le mil ou thou vaut un millième de pouce.

Le symbole prime ′ et le double prime ″ symbolisent la minute d'arc et la seconde d’arc, voire la minute et la seconde temporelles, ce qui peut créer des confusions dans certains contextes.

Conversion

Un pouce équivaut à 2,54 cm exactement. Il y a douze pouces dans un pied. Un pied vaut donc : 12 × 2,54 = 30,48 cm exactement. Un yard correspond à trois pieds, soit 30,48 X 3 = 91,44 cm.

Par exemple, la largeur d'un gant fixée à 8,5 pouces est égale à 21,59 cm.

Le pied français d'Ancien Régime vaut 12 pouces français d'Ancien Régime, soit 12 × 2,707 = 32,483 9 cm exactement, qu'on arrondit couramment à 32,5 cm.

De nos jours

La plupart des pays qui utilisaient le pouce ont adopté le Système international d'unités. Le pouce est encore une unité de longueur du système d'unités de nombreux pays dont, en particulier, le Royaume-Uni et les États-Unis. En effet, même si la plupart des pays issus des colonies britanniques, et le Royaume-Uni lui-même, ont décidé d’adopter le système métrique, on constatait en 2004 que la transition n’est effective qu’au sein des milieux scientifiques.

Le pouce reste utilisé pour certains usages courants, notamment ceux concernant les objets de petite taille. Certaines petites longueurs sont exprimées dans cette unité ou en fraction de cette unité. C’est le cas par exemple pour :

Son usage réapparaît, y compris dans les pays francophones, à travers les standards informatiques d’origine américaine :

Rappelons aussi que le Code pénal français interdit l’utilisation d'unités de mesure différentes de celles établies par les lois et règlements en vigueur (article R.643-2), cela afin de garantir une information juste du client (possibilité de comparer avec une échelle connue de tous). Les vendeurs contournent la loi en prétextant qu’il s’agit d’une « classe » d’objets et non pas de l’indication d’une dimension.

Le système d'unités en pouces est encore bien présent dans nos sociétés. Cela n’est pas forcément un problème si on sait en faire la conversion en unités du Système international. L’uniformisation de 1959 a quand même permis d’unifier la grandeur du pouce, ce qui a simplifié les conversions.

Notes et références

Notes

  1. L'épaisseur de matériau d'un tube croît moins vite que le diamètre : un tube n fois plus large (diamètre intérieur) a un diamètre (extérieur) inférieur à n fois plus large. Quelques exemples : un tube de 1 pouce a un diamètre (intérieur) de 25,4 mm et pourrait avoir un diamètre (extérieur) de 33,7 mm, un 2 pouces a un diamètre (intérieur) de 50,8 mm et pourrait avoir un diamètre (extérieur) de 60,3 mm et un 3 pouces a un diamètre (intérieur) de 76,2 mm et pourrait avoir un diamètre (extérieur) de 88,9 mm, etc.

Références

  1. Les unités de mesure (Ancien Régime).
  2. Mesure de la longueur et de la superficie au Québec, du Régime français à aujourd’hui – site du MRNF.
  3. Préfixes utilisés dans le SI et curiosités sur les unités de mesure – par Pierre Bouchard, site de l’UQAM.

Annexes

Articles connexes

Liens externes