Emilia Clarke

Apparence déplacer vers la barre latérale masquer Emilia ClarkeEmilia Clarke en 2015.Biographie
Naissance 23 octobre 1986
Londres (Angleterre)
Nom de naissance Emilia Isobel Euphemia Rose Clarke
Nationalité britannique
Domiciles Berkshire, Hampstead, Venice
Formation Drama Centre London (en) (jusqu'en 2009)
Rye St Antony School (en)
St Edward's School (en)
Activités Actrice (depuis 2009), actrice
Période d'activité depuis 2007
Autres informations
Représentée par Creative Artists Agency
Distinction Membre de l'ordre de l'Empire britannique
Films notables Terminator Genisys
Avant toi
Solo: A Star Wars Story
Œuvres principales
Le Trône de fer

Emilia Clarke /ˈɛməliə ˈklɑːk/ est une actrice britannique, née le 23 octobre 1986 à Londres.

Après des débuts discrets au théâtre et à la télévision,,, sa carrière décolle soudainement quand, à 25 ans, elle obtient le rôle de Daenerys Targaryen dans Game of Thrones (2011-2019), un feuilleton télévisé d’heroic fantasy américain qui rencontre un succès mondial hors normes. Elle accède au statut de star et à celui de sex-symbol, elle figure, en 2019, dans le classement de Time Magazine des personnalités les plus influentes de la planète, et Esquire la nomme « femme la plus sexy » en 2015. De nombreux parents, dans le monde entier, choisissent Daenerys ou Khaleesi comme prénoms pour leurs filles.

L’actrice est moins heureuse au cinéma. Elle est à l’affiche de deux films de science-fiction à gros budgets — Terminator Genisys en 2015 et Solo : A Star Wars Story en 2018 — qui ne rencontrent pas la faveur de la critique ni celle du public,. En 2016 et 2019, toutefois, dans deux romances à petits budgets, Avant toi et Last Christmas, elle obtient — à défaut de critiques laudatives, — de petits succès commerciaux,,.

Biographie

Jeunesse

Emilia Isobel Euphemia Rose Clarke nait le 23 octobre 1986,, et grandit dans le Berkshire,,. Son père est ingénieur du son dans un théâtre, sa mère Jennifer Clarke, femme d'affaires, et son plus jeune frère étudie la politique. Elle a commencé à jouer à l'âge de 3 ans après avoir vu la comédie musicale Show Boat sur laquelle son père travaillait à l'époque. Elle a étudié à la St Edward's School (2000-2005) et Rye St Antony School (Oxford). Emilia Clarke est diplômée en 2009 du Drama Centre London (en), école de théâtre qu'elle a intégrée à 18 ans.

Lorsqu'elle était adolescente, elle fut l'objet de moqueries dues à ses sourcils. « Ma mère me disait : pas de drogue, pas de sexe et surtout, ne touche pas à tes sourcils. Tu me remercieras quand tu seras grande. Et c'est le cas. Elle me conseillait de me les brosser avec de la vaseline avant d'aller me coucher », dira-t-elle plus tard dans une interview,.

Carrière

Débuts

Les débuts d'Emilia Clarke se font au théâtre à St. Edwards, où elle incarne ses premiers rôles dans deux pièces, et au Drama Centre London (en) et en 2009, suivi de deux publicités pour Samaritans. L'un de ses premiers rôles au cinéma est un court-métrage d'étudiant à l'université de Londres. À la télévision, elle fait ses débuts dans un épisode de Doctors, dans lequel elle incarne Saskia Meyer, et en 2010 dans le film Triassic Attack (en), diffusé sur la chaîne américaine Syfy. Screen International l'a nommé comme « star britannique de demain ». Malgré tout, afin de gagner sa vie et payer son loyer, elle doit tenir entre trois et six emplois afin de joindre les deux bouts, comme serveuse et employée dans un centre d'appel.

Révélation et progression Un portrait de Daenerys Targaryen interprétée par Emilia Clarke.

En 2010, Emilia Clarke est choisie pour incarner Daenerys Targaryen dans le feuilleton télévisé, produit par HBO, Game of Thrones, basée sur la série de romans Le Trône de fer de George R. R. Martin. Elle obtient le rôle après qu’un premier épisode pilote avec l'actrice Tamzin Merchant ait été jugé décevant. Dans une interview, elle révèle avoir exécuté un « funky chicken » et une danse du robot lors de son audition,. Elle porte une perruque blonde platine pour incarner Daenerys, que l'équipe de maquillage met plus de deux heures trente à mettre, et ses costumes sont cousus sur elle. Elle dira de son personnage qu'elle l'aime parce qu'elle montre qu'une femme peut être autre chose qu'une épouse.

Lors de ses débuts en avril 2011, Game of Thrones obtient des critiques positives et est rapidement renouvelée pour une seconde saison. La jeune actrice apparait dans les huit saisons diffusées. Le succès mondial de la série propulse Clarke sur le devant de la scène médiatique et sa prestation lui vaut plusieurs nominations et récompenses. En 2011, elle remporte l'Ewwy Award du meilleur second rôle féminin dans une série dramatique. En 2013, elle est nommée à l'Emmy Award de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique, de même qu'en 2015 et 2016. Elle est élue femme la plus désirable par les lecteurs d'AskMen en 2014.

Emilia Clarke au San Diego Comic Con International en 2013.

Parallèlement à la série, elle s'investit dans d'autres projets. En 2012, elle tient le premier rôle féminin de la comédie dramatique musicale britannique Spike Island, nommée d'après l'emplacement d'un concert phare du groupe The Stone Roses en 1990. Elle fait également ses premiers pas sur la scène de Broadway en mars-avril 2013 dans la pièce de théâtre Petit Déjeuner chez Tiffany de Truman Capote où elle tient le rôle principal de Holly Golightly. En septembre 2013, elle prête sa voix à une vendeuse de fleurs dans la série animée Futurama. La même année, elle participe à la comédie dramatique Dom Hemingway, aux côtés de Jude Law, qui narre l'histoire d'un perceur de coffre-forts qui vient de sortir de prison. Clarke incarne la fille éloignée du rôle-titre. Présenté au Festival international du film de Toronto en septembre 2013, Dom Hemingway recueille des critiques mitigées et passe relativement inaperçu en salles. En mai 2014, Emilia Clarke est annoncée au casting du long-métrage Garden of Last Days aux côtés de James Franco, mais est finalement abandonné deux semaines avant le début de la production. Elle s'est également vue proposer d'incarner le personnage d'Anastasia Steele dans le drame Cinquante nuances de Grey, mais a refusé en raison de la nudité requise pour le rôle.

En 2015, elle tente de capitaliser sur sa popularité en acceptant le rôle mythique de Sarah Connor dans le blockbuster reboot Terminator Genisys, dans lequel elle partage la vedette avec Arnold Schwarzenegger, Jai Courtney et Jason Clarke. Elle devient ainsi la seconde actrice de Game of Thrones (après Lena Headey dans la série dérivée Terminator : Les Chroniques de Sarah Connor) à incarner Sarah Connor. Le film reçoit des mauvaises critiques et déçoit sur le sol américain, ne rapportant que près de 90 millions $ de recettes pour un budget de 155 millions, malgré de bonnes recettes à l'international, portant le total à 440 millions $ de recettes mondiales. Les projets de suite sont donc annulés,.

L'année d'après, elle s'aventure sur un registre plus sentimental avec le mélodrame Avant toi, adaptation du roman à succès de Jojo Moyes dont elle partage l'affiche avec Sam Claflin. Le film obtient un accueil critique mitigé, mais rencontre un énorme succès commercial, rapportant 207 millions $ de recettes mondiales, dont 56 millions sur le territoire américain pour un budget de 20 millions.

Néanmoins, elle se tourne à nouveau vers des productions hollywoodiennes avec le thriller d'action Above Suspicion sous la direction de Phillip Noyce, et du drame indépendant Voice From the Stone, de Eric D. Howell, tous deux prévus pour 2017,. En 2015, elle est nommée « femme la plus sexy » par Esquire.

En 2018, elle fait partie de la distribution de Solo : A Star Wars Story, spin-off de Star Wars de Ron Howard. Son rôle la place au cœur de l'histoire de ce nouvel opus ce qui l'amène à croiser le chemin de Han Solo et Chewbacca. Même si la critique n'est que modérément négative, c'est un lourd échec commercial : 392,9 millions de dollars de recettes mondiales (chiffre d'affaires) pour un budget (coût de production) de 275 millions, il en aurait fallu trois fois plus pour équilibrer les comptes. Tout projet de nouvel opus à ce début de saga est abandonné.

En octobre 2018, lors du 62e Festival du film de Londres, elle est membre du jury présidé par le réalisateur Lenny Abrahamson. Le même mois, elle reçoit un Britannia award de la British Academy of Film and Television Arts Los Angeles.

La vedette lors de l'avant-première de la saison 8 de Game of Thrones, en avril 2019.

En mai 2019, Game of Thrones s'achève. Beaucoup d'admirateurs du feuilleton sont déçus par le dénouement et notamment par la soudaine évolution négative du personnage d'Emilia Clarke. Une pétition est d'ailleurs signée par plusieurs centaines de milliers de fans en colère qui réclament une nouvelle huitième saison avec de nouveaux scénaristes. L’actrice, en parcourant les derniers scripts, est choquée elle aussi mais, finalement, approuve cet épilogue :

« Il devait aussi bien pleuvoir et je marchais juste sans savoir quoi faire. Mais c'est tellement naturel pour une personne de répliquer par la colère. C'était là, cette rage a toujours été là. C'est ce qui l'a guidée à travers toutes ces épreuves. Il y a cette colère qui lui est si familière qui vient la submerger, mais cette fois elle ne l'arrête pas. Elle vit pleinement cette rage. On peut appeler ça la 'folie des Targaryen' mais ce n'est pas vraiment ça. C'est tout simplement la douleur, le deuil... Et en agissant ainsi elle a l'occasion d'oublier sa souffrance quelques instants. »

Parallèlement, toujours en 2019, Emilia Clarke joue dans Last Christmas de Paul Feig, une comédie romantique de Noël dans laquelle elle donne la réplique à Henry Golding. Le film se calque sur la chanson « Last Christmas » de George Michael. Le producteur suggéra l'idée au chanteur qui la trouva intéressante avant son décès. Emilia Clarke accepte le rôle en 2018, voulant être admise comme une actrice polyvalente :

« La fille que j’incarne n’a rien d’une héroïne habituelle, elle a un côté cynique qui m’a plu,. »

Le tournage a lieu à Londres. L’actrice se sent en osmose avec le personnage qu’elle interprète car, comme son personnage, elle a eu une rupture d’anévrisme :

« Une vraie fille qui n’est pas toujours enjouée ou en train de s’excuser d’être elle-même. Une fois, j’étais à l’aéroport, entre deux jobs, épuisée après mon vol. J’ai eu une crise d’angoisse et quelqu’un est arrivé pour me demander un selfie. J’ai commencé à pleurer, je n’en pouvais plus, et je lui ai lancé : “mais vous ne voyez pas que je suis un être humain ?” »

Le film est un succès, avec plus de 100,8 millions de dollars de recettes mondiales dont 34,3 millions sur le territoire américain pour un budget de 25 millions. L'actrice se voit acclamée par la critique pour sa performance, même si la critique du film est moyenne. Telegraphe écrit : « Clarke est sensationnelle et lumineuse dans ce genre de rôle. » Cette comédie lui permet également de sortir définitivement de l'ombre de la série Game of Thrones.

Vie privée

Diagnostiquée hyperactive depuis l'enfance, elle raconte avoir déjà perdu un emploi d'opératrice de saisie de données en raison de son excès d'énergie.

Elle est également musicienne, jouant de la flûte, du piano et de la guitare, mais est également chanteuse, en abordant plusieurs genres différents tels que le chant de cabaret, le blues et le jazz,. Elle montre ses capacités de guitariste dans Breakfast at Tiffany et de chanteuse dans le film Dom Hemingway en interprétant la chanson Fisherman's Blues.

Elle parle plusieurs langues notamment l'allemand, le français et l'hindi, et sait prendre plusieurs accents britanniques et américains.

Elle était en couple avec l'acteur Seth MacFarlane pendant six mois, de 2012 jusqu'en mars 2013, selon US Weekly. Depuis, ils sont restés amis.

En octobre 2015, elle réside dans le quartier d'Hampstead à Londres. En 2016, elle achète une maison à Venice Beach, Los Angeles.

Lors des élections générales britanniques de 2017 elle soutient publiquement la candidature de Jeremy Corbyn (Parti travailliste).

Le 21 mars 2019, elle révèle via The New Yorker avoir souffert de deux ruptures d'anévrisme, une première fois en 2011, peu après la fin du tournage de la première saison de Game of Thrones, et une seconde fois en 2013, après la fin du tournage de la saison 3.

Théâtre

Filmographie

Cinéma

Longs métrages Courts métrages

Publicités

Télévision

Téléfilms Séries télévisées

Doublage

Distinctions

Distinctions de Emilia Clarke

Récompenses

Nominations

 

Voix francophones

En version française, Emilia Clarke est principalement doublée par Marie Tirmont. Ainsi, elle lui prête sa voix tour à tour dans Game of Thrones, Terminator: Genisys, Avant toi, Voice from the Stone et Last Christmas. Parallèlement, Victoria Grosbois la double dans Solo: A Star Wars Story et Secret Invasion, tandis qu'elle est doublée par Jacqueline Berces dans Above Suspicion et Audrey d'Hulstère dans Dom Hemingway et The Pod Generation doublés tous les deux en Belgique.

Notes et références

  1. Prononciation en anglais britannique retranscrite selon la norme API.
  2. « The stars of Game of Thrones », sur UAL, 8 janvier 2019 (consulté le 15 juillet 2020).
  3. Emilia Clarke, « Emilia Clarke, of “Game of Thrones,” on Surviving Two Life-Threatening Aneurysms », sur Newyorker.com, The New Yorker, 21 mars 2019 (consulté le 15 juillet 2020).
  4. « Triassic Attack » , sur Allociné (consulté le 10 avril 2023).
  5. (en) « Emilia Clarke : The 100 Most Influential People of 2019 », sur Time (consulté le 15 juillet 2020).
  6. (en) Abigail Gillibrand, « Game Of Thrones' Emilia Clarke was paid the same as male co-stars », Metro,‎ 17 mars 2019 (lire en ligne, consulté le 15 juillet 2020).
  7. « Daenerys Targaryen. (Quand elle prend la tête de "peuple du cheval" elle devient sa khaleesi, sa reine) », sur Fandom Wiki Game of Thrones.
  8. « GoT : les parents qui ont appelé leur fille Daenerys confrontés à l'évolution du personnage », sur C News, 14 mai 2019.
  9. (en) « Emilia Clarke », sur Rotten Tomatoes (consulté le 15 juillet 2020).
  10. « Solo : A Star Wars Story aura donc bel et bien été un four spatial pour Disney - Dossier Film », sur EcranLarge.com, 29 septembre 2018 (consulté le 15 juillet 2020).
  11. « Box-office USA : Terminator Genisys est le premier flop avéré de la franchise », sur Avoir Alire - Critiques de films, Livres, BD, musique, séries TV, Spectacles (consulté le 15 juillet 2020).
  12. « Avant toi : Critique presse », sur Allociné.
  13. « Last Chrisman : Critique presse », sur Allociné.
  14. Voir sur jpbox-office.com.
  15. « Last Christmas (2019) - Financial Information », sur The Numbers (consulté le 15 juillet 2020).
  16. « Last Christmas » (présentation de l'œuvre), sur l'Internet Movie Database.
  17. (en) Emilia Clarke, « A Battle for My Life », sur newyorker.com, 21 mars 2019 (consulté le 21 juillet 2019).
  18. (en) Loretta Donelan, « Emilia Clarke Celebrates Her 30th Birthday 'Game Of Thrones'-Style — PHOTO », sur Bustle, 23 octobre 2016 (consulté le 27 décembre 2016).
  19. Kayleigh Roberts, « The 'Game of Thrones' Crew Threw Emilia Clarke a Very Unconventional 30th Birthday Party », sur Elle, 23 octobre 2016 (consulté le 27 décembre 2016).
  20. Certaines sources donnent le 1er mai 1987 comme la date de naissance : Toutefois, "Clarke, Emilia Isabelle E.R." est listée comme née en 1986 au (en) « England & Wales births 1837-2006 », FindMyPast.co.uk (consulté le 18 août 2016).
  21. « Game Of Thrones star Emilia Clarke: I feel just like Khaleesi in real life », Now (consulté le 10 juillet 2015).
  22. « Emilia Clarke Celebrates 28th Birthday on Game of Thrones Set », tooFab (consulté le 10 juillet 2015).
  23. « Actor Bio: Emilia Clarke », Game of Thrones: Cast and Crew, HBO (consulté le 21 avril 2011).
  24. « In Vogue: Emilia Clarke », Vogue,‎ 15 juin 2015 (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2015).
  25. « Emilia Clarke Interview », The Guardian,‎ 27 octobre 2013 (lire en ligne, consulté le 30 décembre 2015).
  26. « OSE to star in new HBO drama », St Edward's School, 14 février 2011.
  27. « Spotlight: Emilia Clarke », Spotlight (consulté le 27 septembre 2011).
  28. Jordane Guignon, « 10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Emilia Clarke », 13 octobre 2015 (consulté le 27 décembre 2016).
  29. Charley-Hannah, « Me Before Daenerys: 10 Facts About Emilia Clarke Before Fame Hit », sur Moviepilot, 15 juin 2016 (consulté le 27 décembre 2016).
  30. (en) Lisa's Story  (16 novembre 2009) Samaritans..
  31. (en) « Video of Emilia Clarke in Student Movie », sitmovie.com.
  32. (en) « UK Stars of Tomorrow 2010 », Screen Daily (consulté le 26 avril 2013).
  33. Voir sur therichest.com.
  34. (en) « Emilia Clarke Was Not the First Choice to Play Daenerys Targaryen on 'Game of Thrones' », Yahoo!, 30 mars 2013.
  35. « How to dance the funky chicken », sur Youtube.
  36. (en) Patrick Kevin, « Did the Funky Chicken land Emilia Clarke her 'Game of Thrones' role? », Los Angeles Times, 20 mars 2014 (consulté le 5 mai 2014).
  37. Voir sur virginradio.fr.
  38. (en) « HBO Re-commissions 'Game of Thrones' », IFTN, 19 avril 2011.
  39. (en) « EWwy Awards 2011: Meet Your Winners! », Entertainment Weekly, 19 septembre 2011.
  40. (en) « Emmy Nominees Full List: Breaking Bad, Homeland, Downton Abbey Dominate 2013 Awards », The Huffington Post, 18 juillet 2013 (consulté le 10 juillet 2014).
  41. (en) Patrick Hipes, « Emmy Nominations 2015 – Full List », Deadline.com, 16 juillet 2015 (consulté le 16 juillet 2015).
  42. (en) « Emilia Clarke Voted Most Desirable Woman » (consulté le 5 mars 2014).
  43. (en) « Lesley Manville and Emilia Clarke Travel to 'Spike Island' With The Stone Roses », Thefilmstage.com, 9 février 2012 (consulté le 15 juin 2013).
  44. (en) « Breakfast at Tiffany's Coming to Broadway with Emilia Clarke », Broadway Tour, BroadwayTour.net, 13 octobre 2012.
  45. (en) « Toronto film festival 2013: the full line-up », The Guardian, the Guardian,‎ 23 juillet 2013 (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2013).
  46. (en) « Dom Hemingway (2014) », Rotten Tomatoes (consulté le 23 avril 2014).
  47. (en) « Dom Hemingway », BoxOfficeMojo (consulté le 11 septembre 2014).
  48. (en) Loading..., « Game of Thrones Star Emilia Clarke Cast in New Film Garden of Last Days Alongside James Franco », Entertainmentwise, 2 mai 2013 (consulté le 15 juin 2013).
  49. (en) « 'Game of Thrones' Star Emilia Clarke Turned Down 'Fifty Shades of Grey' », The Huffington Post, 25 mars 2015 (consulté le 13 septembre 2015).
  50. (en) « 'Game of Thrones' Emilia Clarke Set For 'Terminator' In Sarah Connor Role », Deadline.com, 13 décembre 2013 (consulté le 13 décembre 2013).
  51. (en) « Terminator Genisys (2015) », Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le 23 mars 2016).
  52. (en) « Terminator: Genisys », sur Box Office Mojo (consulté le 26 décembre 2016).
  53. « Emilia Clarke a été "soulagée" quand Terminator Genisys a fait un flop », sur Premiere.fr, 29 mai 2018 (consulté le 15 juillet 2020).
  54. Voir sur cheatsheet.com.
  55. (en) « Trailer Reveal: Me Before You Movie », 3 février 2015.
  56. (en) « Me Before You (2016) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 5 septembre 2016).
  57. (en) « Me Before You », sur Box Office Mojo (consulté le 26 décembre 2016).
  58. (en) « Voice From The Stone Film Official Facebook Page ».
  59. (en) « Emilia Clarke set to lead in Voice From The Stone », Variety.com.
  60. (en) « The Gorgeous Balance of Emilia Clarke, Sexiest Woman Alive 2015 », Esquire, 13 octobre 2015 (consulté le 2 novembre 2015).
  61. « Emilia Clarke Joins the Han Solo Stand-alone Film », sur starwars.com, 18 novembre 2016 (consulté le 19 novembre 2016).
  62. « Solo : A Star Wars Story » , sur Metacritic (consulté le 15 juillet 2020).
  63. Charles Decant, « Les spin-off de "Star Wars" en pause après le flop de "Solo" », sur Ozap.com, Puremédias, 21 juin 2018 (consulté le 15 juillet 2020).
  64. (en) Dave McNary, « Jim Carrey, Emilia Clarke to Receive Britannia Awards », sur Variety.com, 8 octobre 2018 (consulté le 15 juillet 2020).
  65. « La saison 8 de Game of Thrones est-elle vraiment mauvaise ? », sur Hitek.fr, 23 mai 2019 (consulté le 15 juillet 2020).
  66. Caroline Vié, « Last Christmas : Emilia Clarke oublie Game of Thrones dans les bras d'un bogosse », 20 minutes,‎ 28 novembre 2019 (lire en ligne, consulté le 3 septembre 2020).
  67. Norine Raja, « Last Christmas : On a parlé magie de Noël, aléas de la célébrité et vie post Game of Thrones avec Emilia Clarke », sur vanityfair.fr, 27 novembre 2019 (consulté le 3 septembre 2020).
  68. « Last Christmas » , sur Metacritic (consulté le 15 juillet 2020).
  69. Voir sur boxofficemojo.com.
  70. « Emilia Clarke, la revenante » sur public.fr.
  71. Licenciement pour hyperactivité sur cinetelerevue.be.
  72. Voir sur allocine.fr.
  73. (en) « Dom Hemingway - Soundtrack », sur imdb.com (consulté le 27 décembre 2016).
  74. (en) « Seth McFarlane Dating Game of Thrones Emilia Clarke », usmagazine.com, 25 septembre 2012.
  75. (en-US) « Emilia Clarke Finally Opens Up About Dating Seth MacFarlane », E! Online (consulté le 12 août 2016).
  76. (en) Benjamin Markovitz, « The Gorgeous Balance of Emilia Clarke, Sexiest Woman Alive 2015 », Esquire, 13 octobre 2015 (consulté le 15 octobre 2015).
  77. (en) « Emilia Clarke Purchases Venice Beach Mansion » (consulté le 13 octobre 2016).
  78. (en) « Who is GoT's Khaleesi voting for in general election? », Digital Spy,‎ 7 juin 2017 (lire en ligne, consulté le 22 septembre 2017).
  79. (en) Emilia Clarke, « Emilia Clarke, of “Game of Thrones,” on Surviving Two Life-Threatening Aneurysms », The New Yorker,‎ 21 mars 2019 (ISSN 0028-792X, lire en ligne, consulté le 8 avril 2019).
  80. « Musique de Pub, The One Dolce & Gabbana, "Quando quando quando" by Emilia Clarke (2018) », sur musiquedepub.tv, septembre 2018.
    Matteo Garrone filme Emilia Clarke dans une authentique trattoria à Rome. Elle y chante Quando quando quando (1962), chanson italienne écrite par Alberto Testa et composée sur un rythme de samba par l'italien Tony Renis (pseudonyme de Elio Cesari né à Milan le 13 mai 1938).
  81. (en) Dan Snierson, « 'Game of Thrones' star Emilia Clarke to guest on 'Futurama' », sur Entertainment Weekly, 2 mai 2013.
  82. « Emilia Clarke », sur IMDb (consulté le 1er juillet 2016).
  83. « Comédiennes ayant doublé Emilia Clarke en France », sur RS Doublage (consulté le 28 octobre 2015).
  84. Créditée au carton du doublage français.

Voir aussi

Revue de presse

Liens externes